Sommaire
Senior Actu

Offrir une solution d’hébergement temporaire à des seniors isolés : investir votre ISF dans un projet concret

Alors que les dates de déclaration d’ISF approchent à grands pas, pourquoi ne pas se décider à investir dans la solidarité ? Cette année encore, les petits frères des Pauvres font appel aux donateurs pour soutenir leurs actions.


Parmi elles, la rénovation de la maison de Gigny afin de permettre à des personnes âgées isolées de rompre leur solitude, de pallier les difficultés qu’elles rencontrent et de reprendre des forces pour repartir chez elles dans les meilleures conditions possibles.
 
Comme le souligne Jean‐François Serres, secrétaire général, « le vaste mouvement initié par les petits frères des Pauvres doit être relayé par une nouvelle génération de philanthropes prêts à investir leur générosité autour d’un vrai projet de société ».
 

La maison de Gigny, un projet emblématique à soutenir

La maison de Gigny, située à une vingtaine de kilomètres de Chalon‐sur‐Saône (Saône‐et‐Loire), en pleine campagne, propose chaque hiver depuis plus de quarante ans des séjours de quelques jours à trois mois afin d’aider les personnes âgées à surmonter les difficultés temporaires qu’elles connaissent à leur domicile : accident, travaux, convalescence, absence d’aidants ou tout simplement pour se ressourcer pendant une courte période dans le but de favoriser le retour à domicile.
 
En milieu rural, si les besoins d’accueil temporaire se font particulièrement sentir l’hiver pour des raisons d’inconfort du domicile, ils existent également l’été en raison du départ en vacances du personnel de maintien à domicile et du besoin de répit des aidants familiaux.
 
En 2010, l’association a ainsi obtenu du Conseil Général, l’autorisation d’ouvrir l’hébergement temporaire de la maison de Gigny tout au long de l’année, sous réserve de réalisation de travaux de mise aux normes d’accessibilité et de sécurité. Afin de rénover le bâtiment actuel, construire un bâtiment neuf et proposer ainsi un hébergement 12 mois sur 12, les petits frères des Pauvres comptent sur la générosité de leurs donateurs. Sur un budget total de 4,2 millions d’euros, le besoin de financement immédiat est de 2,6 millions d’euros.
 
Rappelons qu’en 2013, les dons à la Fondation des petits frères de Pauvres restent déductibles de l’ISF à hauteur de 75% de leur montant dans la limite de 50.000 euros de déduction (correspondant à un don de 66.667 euros)*. Ainsi, un don de 2.000 euros qui servirait à la rénovation de la maison de Gigny ou à tout autre projet des petits frères des Pauvres, ne coûterait en réalité à son donateur que 500 euros après déduction fiscale sur l’ISF.
 
Soutenir les petits frères des Pauvres, c’est bâtir la fraternité. Les petits frères des Pauvres oeuvrent depuis 1946 auprès des personnes âgées souffrant de précarité, d’isolement ou de maladies graves. Leurs actions sont financées à plus de 80% par les dons, donations et legs. En 1977, la Fondation des petits frères des Pauvres a été créée afin de soutenir les actions de l’Association et d’autres organismes. Son statut de Fondation reconnue d’utilité publique lui permet de recevoir des dons déductibles de l’ISF, mais aussi d’accueillir des legs et donations.
 
En tant que fondation abritante, elle peut accueillir des fondations abritées (ou sous égide) créées par des particuliers ou des entreprises. L’Association et la Fondation des petits frères des Pauvres sont agréées par le Comité de la charte du don en confiance.
 
*Plus d’informations sur le site web : www.investirlagenerosite.org


Publié le Vendredi 10 Mai 2013 dans la rubrique Social | Lu 946 fois