Sommaire
Senior Actu

Nouvelle-Zélande - Une nouvelle étude statistique sur les seniors néo-zélandais


L’Institut de la Statistique néo-zélandais vient de publier un rapport intitulé « Older New Zealanders - 65 and beyond » présentant une radiographie de la population des personnes de plus de 65 ans dans le pays, son évolution récente et les conséquences sur la société ; où elle vit, ses relations avec la famille, la santé, sa participation au marché du travail et sa place dans l’économie.

Depuis les cinquante dernières années, le nombre de personnes de plus de 65 ans a doublé en Nouvelle-Zélande et l’on s’attend et qu’il soit à nouveau multiplier par deux d’ici un demi-siècle. Selon l’Institut, cette population pourrait représenter un quart de la population en 2051, soit un million de personnes. Comme dans de nombreux pays industrialisés, la part des plus de 85 ans dans la population senior sera celle qui va croître de la manière la plus spectaculaire, représentant plus de 22% de cette catégorie en 2051.

La plupart des débats concernant le vieillissement de la population abordent les aspects négatifs de cette évolution souligne le rapport. Notamment en ce qui concerne l’augmentation des coûts sociaux et de santé. Cependant l’étude montre que la plupart des personnes âgées sont en bonne santé et surtout qu’un bon nombre d’entre elles jouent un rôle actif dans la société. A ce propos l’un des grands bouleversements récents dans la vie des aînés est qu’ils continuent à travailler passés les 65 ans. Le taux des personnes encore en activité entre 65-69 ans a plus que doublé depuis 1986. Actuellement un quart de cette population travaille contre 10% il y a dix ans. De tous les groupes ethniques ce sont les seniors Mäoris qui connaissent le taux d’emploi le plus élevé. Selon le recensement 2001, 45% des seniors travaillaient pour leur propre compte ou étaient employeurs, soit deux fois plus que chez les 15-64 ans. Par ailleurs, de nombreuses personnes âgées restent actives au sein de la communauté. Selon l’étude, un quart des femmes et un homme sur cinq de 65 à 69 ans travaillent bénévolement pour une association. Pour la tranche des 70-74 ans les pourcentages respectifs s’élèvent à 22% et 19%.

Passé l’âge de 65 ans, l’espérance de vie des femmes est de 19.9 années et 16.5 pour les hommes. Enfin, après 65 ans, les personnes des deux sexes peuvent espérer vivre de manière indépendante pour plus de la moitié d’entre elles (57%) conclut le rapport.


Publié le Mardi 6 Avril 2004 dans la rubrique Social | Lu 587 fois