Sommaire
Senior Actu

Nouvelle-Zélande – Les conducteurs âgés ont le deuxième taux d’accidents de la route avec blessure


Le taux d’accidents de la route avec blessure des conducteurs âgés néo-zélandais est le deuxième après celui des jeunes de 15 à 24 ans, révèle une étude du « Land Transport Safety Authority » (LTSA). Ce taux est calculé en divisant le nombre d’accidents par les distances parcourues. Ainsi, les 75 ans et plus auraient plus de 80 accidents avec blessure tous les 100 millions de kilomètres, contre une moyenne de 50 accidents pour les 25-34 ans, le troisième groupe à risque.

Les raisons proviennent essentiellement des problèmes de santé : avec le vieillissement, les réflexes deviennent moins rapides, la vue moins bonne, et la prise de médicaments peut également avoir des influences sur la conduite, sans parler des diminutions engendrées par des maladies telles qu'Alzheimer. De plus, les seniors conduisent davantage en ville où les risques d’accidents sont accrus par rapport à l’autoroute. Enfin, ils se blessent plus facilement que les jeunes, ce qui accroît leur taux d’implication dans les accidents grâves. Pour autant, ils sont aussi sûrs que n’importe quel autre groupe sur autoroute.

Il convient de préciser qu'en Nouvelle-Zélande, les conducteurs doivent passer deux tests médicaux chaque année à partir de 75 ans de conduire et doivent repasser un test de conduite à partir de 80 ans pour conserver leur permis.



Publié le Mardi 14 Octobre 2003 dans la rubrique Transports | Lu 932 fois