Sommaire
Senior Actu

Nouvelle-Zélande – L'attirance des seniors pour les jeux d'argent est inquiétante


Les Néo-zélandais serait une des populations au monde les plus fascinées par les jeux de hasard et parmi eux il semblerait que le groupe des seniors soit celui qui connaisse la plus forte croissance en terme de demande d’aide dans la lutte contre l’addiction au jeu, selon les déclarations récentes de l’organisation caritative « l’Armée du Salut ».

L’association souligne que le nombre de sexagénaires qui souhaitent rencontrer un conseiller en tête à tête afin de régler ses problèmes de jeu à augmenté de 17% l’année dernière. La hausse étant particulièrement forte chez les femmes âgées, puisque les demandes d’une année sur l’autre étaient supérieures de 30%. Par ailleurs, les statistiques nationales concernant l’addiction aux jeux d’argent montre que le nombre des personnes âgées recherchant de l’aide pour régler ces problèmes avait été multiplié par six entre 1997 et 2003. Cette dépendance aux jeux chez les plus de 60 ans augmentant plus vite que la population des 60 ans elle-même.

Ces chiffres ne font que confirmer ceux, révélés, en avril dernier par le service d’aide nationale, « Problem Gambling Helpline », créé en 1992. Cet accompagnement téléphonique qui vient en aide aux joueurs en tout anonymat, rapportait que les plus de 60 ans dépensaient l’équivalent de 260 euros par semaine dans les jeux d’argent. Une des responsables de l’Armée du Salut concluait que « cette situation était particulièrement grave pour les personnes âgées qui ont moins de chance de pouvoir rembourser leurs dettes ou des se remettre de leurs pertes. »

En Nouvelle-Zélande, la population des plus de 65 ans représente 11.6% de la population totale. Le rapport homme/femme pour cette tranche d’âge est de 0.78. L’espérance de vie à la naissance est de 78.49 ans (75.5 pour les hommes et 81.61 pour les femmes) selon les estimations de 2004 citées par la CIA.


Publié le Mercredi 23 Juin 2004 dans la rubrique Social | Lu 1507 fois