Sommaire
Senior Actu

Norvège - Un sous-vêtement qui facilite la récupération suite à une attaque


Consciente du vieillissement des populations, une jeune étudiante norvégienne, Anne Britt Torkildsby a créé un sous-vêtement « intelligent », ARMS, visant à aider les personnes –principalement âgées- à récupérer d’un accident vasculaire cérébral (AVC), en renforçant les muscles, grâce à des impulsions électriques émises par le tissu.

La conséquence la plus habituelle et la plus visible des AVC est l’hémiplégie plus ou moins sévère après une phase de récupération. Même si 80% des sujets peuvent remarcher, avec ou sans canne, les capacités à prendre soin de soi sont en général diminuées : s’alimenter, se laver, s’habiller, etc. Le fait de pouvoir effectuer ou pas, tous ces gestes de la vie courante, peuvent faire la différence entre rester chez soi et vivre dans une relative indépendance ou intégrer un établissement spécialisé.

ARMS se porte comme un sous-vêtement classique. En plus de son look design, son action principale est d’accroître le contrôle, la force et les capacités fonctionnelles. La couche interne du textile détecte les mouvements musculaires de l’utilisateur. Les informations sont ensuite traitées par un microsystème qui communique avec la seconde couche du tissu, équipée d'un réseau d'électrodes. Ces dernières activent une poche remplie d'un gel composé de polymères électroactifs qui favorisent le travail des muscles.

Cette création a reçu le « Young Talent Award 2004 » du design norvégien, prix qui récompense un jeune designer et lui permet de promouvoir son projet. Cette compétition annuelle est organisée par le Conseil du Design norvégien et les Designers Industriels norvégiens. Ce concours porte sur le design interactif, technique, du mobilier, dans les transports, de l’emballage mais aussi des textiles et de l’habillement.

Bien sûr, ces sous-vêtements en sont encore au stade expérimental et ne seront pas sur le marché avant quelques années. Mais petit à petit les concepts de tissus « intelligents » se développent. On équipe les blousons de lecteurs MP3, de GPRS. On développe de nouvelles matières à base de protéines de soja pour leurs propriétés anti-bactériennes et luttant contre l’humidité. L’armée américaine travaille sur des tissus capables de changer de couleurs en fonction du décor, d’administrer des médicaments, de se rigidifier en cas d’entorse, etc. Bref, la science-fiction se transforme petit à petit en anticipation : c’est déjà demain.

Lire aussi : Singapour - Une chemise high-tech pour prévenir les chutes des seniors

Lire aussi : Italie – Un survêtement conçu pour les malades du cœur
Norvège - Un sous-vêtement qui facilite la récupération suite à une attaque


Publié le Lundi 24 Janvier 2005 dans la rubrique Consommation | Lu 12040 fois