Sommaire
Senior Actu

Nissan doit s’adapter au marché des seniors, estime son patron Carlos Ghosn

Le patron de Nissan, Carlos Ghosn, indiquait le 20 juillet dernier à ses ingénieurs qu’il leur fallait développer pour la décennie à venir des véhicules et des technologies en pensant d’une part au marché des seniors –de plus en plus nombreux- et d’autre part à l’environnement –de plus en plus mal en point.


Alors que le Japon voit les ventes de ses véhicules neufs baisser depuis 24 mois à cause du vieillissement de sa population -les immatriculations n’ont jamais été aussi basses depuis trente ans- et que la Corée du sud envisage pour 2012 la fabrication de véhicules adaptés aux personnes âgées (Silver Vehicules), de son côté, Carlos Ghosn prévoit que compte tenu de la pollution et de l’avancée en âge des consommateurs, ses ingénieurs vont devoir se pencher sur des voitures moins plus écologiques et adaptées aux seniors.

« Il ne fait aucun doute que, dans dix ans, la moyenne d'âge de l'humanité sera plus élevée, et donc le consommateur sera beaucoup plus âgé », a affirmé le PDG de Nissan et Renault dans une dépêche de l’AFP. Et d’ajouter que les « seniors vont disposer d’un pouvoir d’achat supérieur avec l’âge ».

Afin de faire face à l’évolution du marché automobile (21% de personnes de plus de 65 ans au Japon et un quart de la population d’ici 2015), Nissan –tout comme Toyota ou Honda- propose déjà dans ses gammes de véhicules des « assistants de conduites » visant à faciliter le maniement de ces voitures par les seniors. Certains modèles proposent par exemple des caméras permettant de se garer plus facilement. De leur côté, les constructeurs coréens vont équiper leurs véhicules de volants ovales plus maniables, de système électronique de freinage ou encore, d'aides à la montée et à la descente de la voiture.

En ce qui concerne les problèmes de pollution et de réchauffement climatique, M. Ghosn pense qu’il faudra fabriquer des modèles plus respectueux de l’environnement sans qu’ils soient pour autant plus chers. Dans cet esprit, il envisage de proposer des voitures hybrides a des prix raisonnables d’ici 2010. « Les gens ne veulent pas se sentir coupables en conduisant, mais ils ne veulent pas payer davantage » conclut-il.
Nissan doit s’adapter au marché des seniors, estime son patron Carlos Ghosn


Publié le Lundi 23 Juillet 2007 dans la rubrique Consommation | Lu 4809 fois