Sommaire
Senior Actu

Naissance du groupe Korian issue du rapprochement de Suren et Medidep

Le groupe de maison de retraite Korian est né du rapprochement de Suren et de Medidep. Il vient de présenter sa nouvelle identité et de faire appel à Rose-Marie Van
Lerberghe, jusqu’alors directrice générale de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (APHP) pour mener à bien ses nouveaux projets.


Cette nouvelle entité devient donc l’un des leaders en France de la prise en charge de la dépendance. Son nom, Korian, a pour origine étymologique le mot « cœur », ce qui traduit, selon ses responsables, l’engagement du groupe et justifie sa baseline : « Nous prenons soin de la vie ».

Pour mener à bien ses projets, indiquent les responsables de Korian, le groupe a fait appel aux compétences de Rose-Marie Van Lerberghe, jusqu’alors directrice générale de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (APHP). Elle vient d’être nommée présidente du Directoire et succède à Jean-Claude Georges-François qui occupe désormais la fonction de président du Conseil de Surveillance. Elle a été choisie dans le but d’apporter « une expertise unique pour développer des réponses adaptées au défi de la prise charge des personnes âgées » précise le communiqué.

« Nous plaçons l’humain au cœur de nos priorités, qu’il s’agisse de l’attention que nous accordons à nos résidents et patients, ou des perspectives de carrière que nous offrons à nos collaborateurs. Le secteur de la gériatrie a besoin d’être structuré et valorisé. Je vais m’efforcer d’y contribuer pour le bien-être des uns et des autres » souligne Rose-Marie Van Lerberghe. .../...

Face à l’augmentation d’une population âgée de plus en plus dépendante, Korian a décidé d’adopter une organisation à la fois centralisée sur le plan stratégique et décentralisée sur le plan opérationnel avec la création de véritables filières gérontologiques. Grâce à son maillage, le groupe s’annonce en mesure de proposer une offre globale et adaptée aux différents stades de la dépendance, qu’elle soit temporaire ou permanente.

Et Korian de préciser que « pour être mené à bien, cet ambitieux projet bénéficiera d’une politique innovante d’attractivité et de formation du personnel ».

Ce groupe de maisons de retraite exploite aujourd’hui 170 établissements en France et deux en Belgique. Il compte 10.503 lits médicalisés (EPHAD), 2.579 lits de soins de suite et de réadaptation et 716 lits psychiatriques, soit un total de 13.798 lits exploités au premier semestre 2006.

Korian prévoit une croissance de son réseau avec un objectif affirmé de 5.000 lits supplémentaires exploités en France et en Europe (Belgique, Allemagne, Italie) d’ici à fin
2009.


Publié le Mercredi 25 Octobre 2006 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 14357 fois