Sommaire
Senior Actu

Music’O Seniors : quand le chant s’invite chez les personnes âgées à l’occasion de la Fête de la musique

Alors que la Fête de la musique aura lieu le samedi 21 juin prochain, l’association Music’O Seniors et Les chanteurs de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Paris, présenteront pour cette occasion le « Premier récital lyrique Massenet, Offenbach, Bizet, Gounod… », tout spécialement pour les résidents de la Fondation Favier à Bry-sur-Marne (94) en présence de Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports.


La musique est une joie : elle fait surgir des souvenirs, des émotions intérieures que l’on pensait profondément enfouies. Elle fait apparaître des mondes et stimule l’imagination et la créativité.

La musique est un baume : les désagréments du quotidien sont oubliés pour un temps, seule existe cette parenthèse enchantée du concert.

La musique est une thérapie : elle stimule les fonctions cérébrales, sensorielles, motrices, les activités cognitives. Et dans certains cas de démence ou de maladies neurodégénératives, la musique atténue les troubles, améliore l’état émotionnel et le comportement social.

Ils ont 70, 80, 90 ans… Personnes âgées dépendantes, ils ou elles vivent en établissement…
Ils ne peuvent aller à la musique. Et si la musique venait à eux ?

L’association Music O’ Seniors
Les personnes âgées baignent dans un environnement sonore bien particulier : il y a les multiples bruits du quotidien lorsque l’on vit en collectivité, « ce brouhaha des réfectoires », toujours présent, souvent perturbant ; il y a la clameur du monde, le tapage des outils de la modernité, qui déconcertent, voire effraient ; parfois, lorsque l’audition décline, il y a ces voix fortes, ces cris qui s’adressent à vous, comme le dernier mode de communication qui subsiste...

Et parfois aussi, le silence, synonyme de solitude. Et pourtant, comme il est grand, le réconfort que l’on peut puiser dans ce que l’on entend, dans ce que l’on écoute : ce réconfort qui invite à quêter des mots amis, ou à laisser la télévision en fond sonore pour passer le temps ou meubler l’absence.

Œuvrer au bien-être des personnes âgées dépendantes grâce à l’art lyrique
La musique est un partage : lors d’un concert, le plaisir nait aussi de cette communion, de ce bonheur d’être ensemble pour écouter une œuvre. Et enfin, la musique est une rencontre : les liens tissés avec de jeunes musiciens et chanteurs, permettent une ouverture vers l’extérieur et un échange intergénérationnel très riche. Mais pour les artistes, c’est aussi un défi que de se produire devant un public à la fois indulgent et connaisseur.

Julien Green disait que « la musique embellit les lieux où on l’entend ». Cette phrase résume bien l’objectif de l’association Music’O Seniors, qui consiste à proposer régulièrement aux personnes âgées dépendantes vivant en établissements des concerts lyriques de qualité, à travers toute la France.

Cette structure est née de l’idée du baryton de renommée mondiale Jean-Philippe Lafont. Elle bénéficie du parrainage du ministère de la Santé, du ministère de la Culture et de la Communication et du ministère du Travail, des Relations Sociales et de la Solidarité.

Il faut bien garder à l’esprit que cet accès à une activité culturelle ne va pas de soi : la dépendance, physique ou psychique, ne permet souvent pas de se rendre par soi-même à un spectacle, à un concert. Beaucoup de personnes, faute de temps, de moyens, n’ont pas consacré au cours de leur vie autant de temps aux loisirs qu’elles l’auraient désiré. On estime qu’en moyenne, une personne hébergée sur sept seulement a une activité culturelle ou de loisirs. .../...
Music’O Seniors : quand le chant s’invite chez les personnes âgées à l’occasion de la Fête de la musique

Grâce à l’association Music’O Seniors, de jeunes musiciens et chanteurs issus des conservatoires des grandes villes de France viennent à la rencontre des personnes âgées et se produisent dans les maisons de retraite, les établissements pour personnes âgées dépendantes… Ils transmettent ainsi l’émotion de la musique, et l’émotion de la voix, aux résidents bien sûr, mais aussi aux personnels, favorisant ainsi l’échange autour d’un plaisir partagé.

Ajoutons que l’association Music’O Seniors, accorde dans sa démarche une place privilégiée à l’art lyrique, initiant ainsi un nouveau concept, celui de la lyricothérapie ! En combinant plusieurs formes d’art (musique, drame, jeu théâtral, chant, décor, mise en scène…), l’opéra est en effet la quintessence du spectacle, une expérience exaltante, plus vaste que la vie, susceptible de séduire tous les publics.

Notons que l’association décerne des labels afin de garantir la qualité musicale et artistique des performances proposées… afin que l’expérience soit aussi jubilatoire que possible, pour l’auditoire mais aussi pour les artistes : « s’il y a du plaisir à rencontrer les yeux de celui à qui l'on vient de donner », gageons que tous en retirent beaucoup de richesse et de satisfactions.

Par le Professeur Joël Ménard

Le défi que des maladies telles qu’Alzheimer lancent aux médecins s’accompagne d’un autre défi, d’ordre social, immédiatement mobilisateur par la dimension humaine qu’il apporte : créer autour des personnes un environnement qui s’adapte aux modifications de leurs comportements. Nous apprenons encore, avec le temps, à trouver des modes de communication différents avec ceux qui perdent leurs repères, en perdant d’abord leur mémoire.

Tandis que les scientifiques se penchent sur les anomalies des cellules et des vaisseaux du cerveau, les familles et les soignants aménagent le temps qui passe et l’espace de vie de ceux et celles qu’ils ont connus très différents, et qui deviennent peu à peu un mystère, que l’on respecte et que l’on aime. Dans un tel contexte, la musique est toujours ce moyen de communication merveilleux entre les hommes, symbole de paix et d’échange. Elle apporte cette communication « non verbale » qui fait échapper aux difficultés de la vie courante, et qui entraîne l’esprit à vagabonder.

L’initiative qui consiste à réunir, autour de la musique, des personnes au fonctionnement cérébral et aux sens différents de ce qu’ils ont été, ainsi que leurs familles et leurs soignants, vise à créer d’autres relations humaines. On espère ainsi contribuer à rapprocher les uns et les autres pendant un moment où la pression diminuera, l’angoisse de l’avenir s’interrompra, et où les notes faciliteront un partage du temps en réunissant ceux qui se confrontent ensemble à une vie plus difficile, certes, mais merveilleuse encore parce que c’est toujours la vie. En outre, le rêve d’échapper à des contraintes, grâce à la musique, offrira peut-être aux scientifiques une voie de recherche nouvelle autour des mécanismes de la « plasticité » des neurones. Celle-ci peut persister plus que nous ne le croyons aujourd’hui, et faciliter autour des circuits neuronaux qui ne fonctionnent plus, le développement d’autres circuits, que nos connaissances et notre imaginaire font considérer comme une possibilité de conserver ou de retrouver ce qui est beau.

Musiciens et chanteurs sont interprètes à la fois pour nous-mêmes et pour les autres, mais en rencontrant des personnes âgées autour de temps privilégiés – ainsi que le permettra Music’O Seniors -, ils enverront le message musical encore plus loin, là où nous ne savons pas.

Par Françoise Forette Directrice de la Fondation nationale de gérontologie

La musique peut dépouiller l’amour de son enveloppe terrestre et donner un corps à l’ange. Selon les dispositions de celui qui écoute, ses accords sont des pensées ou des caresses (Chateaubriand). Lorsque s’élèvent ces voix sublimes, il faut voir surgir la lumière au fond des yeux que l’on croyait éteints, s’éclairer un visage que l’on pensait fermé à tout jamais à notre monde, naître un sourire que l’on craignait perdu. La joie est là, immense, comme un surplus d’épiphanie, cette joie de l’un pour l’autre, de l’un par l’autre comme un surgissement de l’humain.


par Hugues R. Gall Membre de l’Institut Directeur de l'Opéra national de Paris de 1995 à 2004

"Après avoir consacré toute ma vie professionnelle à émerveiller et à émouvoir d'innombrables spectateurs que la beauté des oeuvres, le talent des interprètes attiraient dans nos salles, je suis heureux de pouvoir contribuer à la réalisation du généreux projet de l'association Music’O Seniors grâce auquel de jeunes artistes du chant, nos amis, viendront faire partager le miracle et la joie de la musique lyrique à ceux qui ne peuvent pas se rendre dans une salle d'opéra."

Par Roselyne Bachelot-Narquin Ministre de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative Marraine de l'association Music'O Seniors

« Le chant lyrique ordonne le chaos du monde, c’est un souffle puissant et exaltant qui prend possession de tout l’espace et lui confère à la fois harmonie et énergie. C’est tout cela que l’association Music’O Seniors veut offrir aux personnes âgées dépendantes : l’opportunité de profiter pleinement des plaisirs et des émotions procurés par les chanteurs, et d’y puiser les nombreux bienfaits que la voix humaine prodigue. Car la musique est faite pour s’entendre, selon la double signification du terme : s’entendre - c'est-à-dire s’écouter -, et s’entendre – c’est-à-dire se comprendre et partager ».


Par Jean-Philippe Lafont Artiste lyrique Secrétaire général de l’association Music’O Seniors

"L’acte de chanter procure des sensations uniques et des joies ineffables. Mais c’est aussi dans l’interaction avec son auditoire que l’on puise le grand bonheur de sentir que quelque chose se passe, qu’une alchimie complexe se crée : l’intensité des applaudissements, l’ardeur des regards, l’éloquence des visages, le frémissement de toute une salle enfin sont partie intégrante de cette félicité du chant. L’idée de Music’O Seniors est née ainsi, de la conviction que ce don mutuel est irremplaçable ; et qu’entre les personnes âgées dépendantes et les artistes se nouerait, par la grâce de la musique, un lien exceptionnel.”


C’est moi la Musique, et par mes doux accents,
Je sais calmer tous les cœurs troublés.
Et je peux enflammer ou d’amour ou de noble courroux,
Les esprits les plus glacés.
Avec ma cithare d’or, j’ai coutume en chantant,
De flatter l’oreille des mortels,
Et j’inspire ainsi aux âmes un vif désir,
D’entendre la sonore harmonie de la lyre céleste
.

Extrait de « L’Orfeo » de Claudio Monteverdi


Publié le Mercredi 18 Juin 2008 dans la rubrique Culture | Lu 10270 fois