Sommaire
Senior Actu

Mortalité routière : les piétons sont les plus touchés

Alors que l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) vient de publier ses premiers chiffres sur la mortalité routière de 2016, une fois encore, les piétons seniors sont les premières victimes de la route : 878 personnes âgées de 65 ans et plus ont été tuées l’année dernière, soit une hausse de 6% en un an !


Mortalité routière : les piétons sont les plus touchés
D’une manière générale, les piétons seniors doivent faire plus attention que les autres lorsqu’ils parcourent les rues et les grandes artères des villes… Plus fragiles, vue moins perçante, réactions plus lentes, etc. De nombreux facteurs font que cette population est victime de plus d’accidents que la moyenne !
 
C’est en tout cas ce que confirment les derniers chiffres de l’ONISR : en effet, comme l’indique le communiqué de cet organisme, « les usagers vulnérables que sont les piétons, les cyclistes, les cyclomotoristes et les motocyclistes représentent toujours 42% des personnes tuées alors que leur proportion dans le trafic est très faible ».
 
Et de préciser : « les seniors sont la catégorie d’usagers la plus touchée en 2016, alors que la mortalité des enfants et des jeunes de 18-24 ans est en baisse ». Selon l’ONISR, « la mortalité des personnes de plus de 65 ans poursuit sa progression en 2016 (878 personnes décédées soit + 6%) ». Autre point souligné par l’organisme : la hausse des décès chez les plus de 75 ans « qui est plus marquée chez les piétons, alors que l’augmentation chez les 65-74 ans concerne plutôt les cyclistes et les automobilistes ».
 
Tous âges confondus, l’ONISR dénombre au total sur l’année (les chiffres sont encore provisoires mais très proches de la réalité) 72 décès supplémentaires parmi les piétons soit une hausse de 15% et 10 décès de plus pour les cyclistes, soit une hausse de 7%. Plus globalement, 3.469 personnes auraient perdu la vie sur les routes de France, en 2016 contre 3 461 en 2015 (+0,2%, +8 décès) et 3 963 en 2011(- 12,5 %, - 494).
 
D’une manière plus générale, selon un rapport de l’European Transport Safety Council (ETSC) présenté en 2008 à Bruxelles (Belgique), si aucune mesure n’est prise par les différents pays afin d’améliorer et de sécuriser la circulation des seniors, un tiers des décès survenant dans des accidents de la route concernera des personnes de 65 ans et plus d’ici 2050.
 
De nos jours, 8.000 personnes âgées de 65 ans) décèdent chaque année sur les routes européennes (UE 27), ce qui représente un décès sur cinq pour 17% de la population. Ainsi, les plus de 65 ans courent donc 16% de risques supplémentaires de mourir dans un accident de la route que les plus jeunes, estime ce rapport de l’ETSC… Il convient donc de redoubler d’attention pendant les premiers mois de l’heure d’hiver.


Publié le Mardi 24 Janvier 2017 dans la rubrique Transports | Lu 1145 fois