Sommaire
Senior Actu

Mise au point d'un capteur de la soif pour rappeler aux personnes âgées qu'elles doivent boire

Afin de réduire les risques de déshydratation chez les personnes âgées, une équipe de chercheurs allemands travaille à la mise au point d’un instrument équipé de capteurs qui permettra –à terme- d’avertir le détenteur de ce dispositif qu’il est temps de se réhydrater et de boire un verre d’eau.


L’été est derrière nous et les grosses chaleurs avec. Cependant avec le réchauffement de la planète, nous risquons d’avoir à faire face de plus en plus souvent à des périodes caniculaires, ce qui peut s’avérer particulièrement dangereux pour les personnes âgées qui se déshydratent plus facilement, dans la mesure ou elles ressentent moins la soif et ou certains médicaments ont tendance à augmenter l'élimination au niveau des reins.

Afin de tenter de résoudre ce problème, des scientifiques allemands de l’Université Technique d’Aachen viennent de créer un prototype de capteurs de la soif qui préviendra les personnes âgées lorsqu'elles devront boire de l'eau afin de réduire ces risques de déshydratation, indique une récente dépêche de la Deutsche Presse Agentur.

L’appareil évalue la proportion graisse/eau/masse osseuse de la personne âgée et émet un signal lorsque le corps est en manque d’eau. Quatre petits capteurs sont placés sur la peau, et sont en relation permanente avec un équipement qui enregistre toutes les données. Ces dernières sont ensuite comparées à des données standards préenregistrées.

« Les personnes âgées (même en bonne santé ; ndlr) perdent l’impression de soif » indique Marian Walter, la scientifique en charge de ce projet. « Elles n’ont plus cette sensation de sécheresse dans la bouche, et donc, par conséquent, ne boivent pas suffisamment » ajoute-t-elle.

Or contrairement aux idées reçues, les besoins hydriques ne diminuent pas avec l’âge et ce n'est parce qu'il existe une réduction de la capacité à excréter de l'eau libre qu'il faut diminuer les apports en eau chez les aînés*. Rappelons qu’un manque d’hydratation peut altérer les fonctions rénales, entraîner de l’hypotension, des maux de tête, réduire les réflexes, affecter les fonctions de la mémoire, etc. Une perte de 10 à 15% d'eau du corps peut même être mortelle.

Les chercheurs estiment que ce produit devrait être prêt pour le marché grand public d’ici cinq ans. D’ici là, attention aux fortes chaleurs… Et hydratez-vous.

*1700 ml/j ou de 30 ml/kg de poids après 65 ans avec un apport de 1 ml de liquide par kcal consommée dont 1200 ml sous forme de boisson (Dupin et al., 1992).
Mise au point d'un capteur de la soif pour rappeler aux personnes âgées qu'elles doivent boire


Publié le Vendredi 8 Septembre 2006 dans la rubrique Internet | Lu 3506 fois