Sommaire
Senior Actu

Mise au point : bonne utilisation des barrières de lits médicaux

L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a élaboré une mise au point sur la bonne utilisation des barrières de lits médicaux pour adultes. Elle précise aux professionnels impliqués dans la chaîne de soins, de maintenance, de fabrication ou de vente, les règles de bon usage de ces barrières qui peuvent être à l’origine d’accidents divers.


En France, le parc est estimé à 728 000 lits médicaux. Les risques d’accidents imputables aux barrières de lits sont de nature diverse : blessures (égratignures, coupures, etc.), chutes (au-dessus de la barrière ou entre les espaces) et piégeages (membres ou partie du corps). Depuis 1996, le dispositif français de matériovigilance a rapporté 40 signalements de décès liés à des chutes ou à des piégeages.

L’Afssaps a élaboré une mise au point sur la bonne utilisation des barrières de lits médicaux. Elle concerne les lits médicaux pour adultes, utilisés en établissement de santé, maison de retraite / EHPAD et à domicile, à l’exception des dispositifs de transfert (lits-brancards et chariots de transfert). Cette mise au point s’adresse au personnel soignant, aux personnes responsables de l’achat et de la maintenance, ainsi qu’aux fabricants et revendeurs de lits médicaux. Elle dresse un état des lieux des situations et environnements pouvant conduire à un accident (caractéristiques des patients « à risques », dimensions des barrières non conformes car antérieures aux normes en vigueur, incompatibilité barrières/lit, surveillance du patient insuffisante, etc.).

La mise au point vise à informer sur les risques liés à l’utilisation des barrières de lits, et à renforcer la sensibilisation du personnel soignant sur le respect de règles de bon usage de ces dispositifs médicaux.

Le groupe de travail pluridisciplinaire réuni par l’Afssaps s’est appuyé sur des données issues de différentes sources : signalements d’accidents en France, bilan des données internationales d’autres autorités compétentes, recommandations relatives aux normes en vigueur et en cours d’actualisation.

Par ailleurs, l’Afssaps mène une réflexion avec les industriels afin de rechercher des solutions de réduction de risque applicables au parc de lits installés, et participe à l’élaboration de la future norme sur les lits médicaux au sein d’un groupe international.

Enfin, l’Afssaps rappelle que, dans le cadre de la matériovigilance, tout incident ou risque d’incident sur les barrières de lits médicaux, doit être signalé par le correspondant de matériovigilance de l’établissement.


Publié le Vendredi 3 Février 2006 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 3082 fois