Sommaire
Senior Actu

Migrateur de Marylinn Maurage : une chronique humoristique de l’intégration


Le jeune Vadim aborde clandestinement le rivage armoricain. Son premier souci, hormis ne pas se faire arrêter par la police, est de bénéficier du statut de réfugié. Il définit ainsi sa stratégie : « Règle n°1 : me faire adopter par une fille. Règle n°2 : me faire adopter par une fille même moche. Règle n°3 me faire adopter dès ce soir. » Objectif atteint. Il rencontre Meilen, une jolie bretonne du crû.
Migrateur de Marylinn Maurage : une chronique humoristique de l’intégration

Cela suffira-t-il ? Pourra-t-il par certaines combines obtenir les (faux) papiers nécessaires ?

On savait le communisme soluble dans l’alcool. Le russe est-il soluble dans la « Coreff »… ?

Marylinn Maurage entraîne ses personnages dans une série de truculentes tribulations qui
sont prétexte à se moquer des fest-noz, des dealers, des ventes de charité, des altermondialistes, des produits bio, etc… Le burlesque y côtoie l’émotion car, parallèlement, se développe une étonnante histoire d’amour dans laquelle une autre s’interfère plus secrètement.

On comprend que ce livre qui tient de la satire sociale est une chronique de l’intégration. Elle en donne une vision réaliste : « au fond, ce n’est qu’un regard plus utilitaire sur le monde, c’est tout ».

Elle en montre aussi la nostalgie et la déchirure : « il suffit de bien observer ce qui risque de
mourir aussi à l’intérieur de soi. C’est douloureux, tendre et profond
. »

Marylinn Maurage le dit en traits d’humour si ajustés qu’ils provoquent le rire.

Migrateur
Marylinn Maurage
Ed. l’Arganier
Collection Facéties
251 pages 19 euros


Publié le Jeudi 16 Novembre 2006 dans la rubrique Culture | Lu 2330 fois