Sommaire
Senior Actu

Mieux appréhender les comportements des touristes seniors allemands, belges et britanniques

Conscient de l’importance du tourisme senior, le Comité Régional du Tourisme Paris Ile-de-France a fait réaliser une étude visant à appréhender les comportements de ces voyageurs qui influenceront nécessairement le secteur du tourisme dans les années à venir. Dans ce contexte, une enquête a été réalisée par la TNS Sofres afin de mieux comprendre les besoins et les attentes de cette clientèle allemande, belge et britannique.


Les seniors représentent un poids démographique et économique grandissant en Europe. Les plus de 65 ans sont actuellement 105 millions et devraient être 147 millions en 2020. Mais en matière de tourisme, qui sont-ils exactement ?

Des voyageurs fréquents : deux seniors allemands et britanniques sur trois réalisent des courts séjours en Europe une à trois fois par an et la majorité des seniors interrogés (70% des Allemands, 78% des Belges et 73% des Britanniques) a réalisé au moins un voyage au cours de ces deux dernières années. Comme pour les autres clientèles, il s’agit en majorité de courts séjours.

Pourquoi viennent-ils ?
Quel que soit le marché, un grand nombre de seniors étrangers connaît déjà Paris. Près des deux tiers des seniors allemands et britanniques ainsi que plus de huit seniors belges sur dix ont déjà séjourné à Paris ou en Ile-de-France.

Tour Eiffel, Notre-Dame, musée du Louvre et Sacré-Cœur sont toujours dans le quinté des sites les plus connus. En dehors de Paris, les deux sites les plus connus sont le Domaine de Versailles et le Château de Fontainebleau excepté pour les Britanniques, qui citent Disneyland Resort Paris en premier.

Paris est toujours dans le trio de tête des villes les plus fréquentées et les plus envisagées comme prochaine destination. Mais il existe une forte concurrence de Prague, Vienne pour les seniors allemands et belges, Rome pour les seniors britanniques et allemands et Barcelone pour les seniors britanniques et belges.
Mieux appréhender les comportements des touristes seniors allemands, belges et britanniques

Mieux appréhender les comportements des touristes seniors allemands, belges et britanniques
Comment réservent-ils ?
Internet monte en puissance dans la phase de préparation du séjour. Les agences de voyages continuent de jouer un rôle majeur dans la préparation du séjour mais Internet est devenu une source d’informations incontournable particulièrement chez les Britanniques.

Comment viennent-ils ?
Les voyages individuels non organisés sont plébiscités par tous. Le rôle des agences de voyages reste prépondérant à l’étape de la réservation. C‘est en effet le premier moyen de réservation chez les Allemands (56 %) et chez les Belges (58 %). Les Britanniques, quant à eux, utilisent Internet à 46 % comme moyen de réservation. Loin devant les voyages individuels organisés et les voyages en groupes.

Une certaine variété de transports : chez les seniors allemands, c’est le bus/l’autocar qui est le moyen le plus utilisé (32%) juste devant le véhicule personnel (30%). Les seniors belges utilisent quasiment dans les mêmes proportions leur véhicule personnel (35%), les transports ferroviaires (33%) et le bus/l’autocar (31%).

Pour les seniors britanniques, les transporteurs ferroviaires, aériens et autocaristes obtiennent des parts quasi-égales (respectivement 24%, 24% et 23%).

Où dorment-ils ?
Quelle que soit la nationalité, plus de 7 séjours sur 10 sont réalisés en hébergement marchand. Plus précisément, le mode d’hébergement le plus souvent utilisé est l’hôtel 2* ou 3* étoiles (45% pour les Allemands, 52% pour les Belges, 46% pour les Britanniques).

Que font-ils ?
Pour les trois clientèles, les principales activités sont la découverte des villes, les visites de monuments et de musées, la découverte de la gastronomie française, et enfin les promenades dans les espaces verts, les parcs et jardins. Les Britanniques sollicitent également les excursions et le shopping.

Sont-ils satisfaits ?
84% des seniors allemands, 98% des belges et 93% des britanniques sont satisfaits de leur dernier séjour. Leurs principaux motifs de satisfaction sont la diversité des musées et lieux culturels, l’hébergement et l’accueil. A l’inverse, les principaux motifs d’insatisfaction sont les tarifs et le rapport qualité/prix et, pour les britanniques, la vie chère et l’accueil.

Quelles informations attendent-ils ?
Les Allemands sont assez soucieux des aspects pratiques, les Belges souhaitent avant tout des informations sur la vie culturelle, les Britanniques sont plus sensibles aux informations sur les réductions possibles et les tarifs spéciaux. Les informations concernant le transport sont recherchées par tous.

Méthodologie :

Interrogation téléphonique, effectuée du 2 au 18 février 2007, d’environ 300 seniors par pays, âgés de 55 à 70 ans et ayant réalisé au cours des 5 dernières années, au moins un voyage à titre privé en Europe (en dehors de leur pays) d’une durée d’une semaine ou moins.


Publié le Vendredi 20 Juillet 2007 dans la rubrique Tourisme et loisirs | Lu 5312 fois