Sommaire
Senior Actu

Metacortex de Maurice G. Dantec : un polar noir plus que noir

Metacortex, le neuvième roman de Maurice G. Dantec, vient de sortir aux éditions Albin Michel. Une œuvre sombre, un polar d’anticipation qui se déroule dans un Québec sur fond de guerre civile, de crimes pédophiles, d’assassinats de flics et de magistrats, de conflits politico-religieux, de conspirations croisées...


« Le travail consistait à faire le tri entre les morts et les vivants. D’une part les morts, le plus simple : masses agglutinées de corps blêmes sous la lumière lunaire, enchevêtrement de chairs sans plus la moindre singularité, ils peuvent encore avoir des corps, mêmes démembrés, mais les macchabées n’ont plus de regard, ils n’ont plus de visage, ils ne ressentent plus aucune peur, ils n’ont plus ni libertés ni obligations, ils sont les plus chanceux d’entre tous.

De l’autre, un peu plus compliqué : les vivants, les survivants plutôt, ceux qui ont encore un visage, sauf qu’il s’agit d’un masque, une bouche pour parler, sauf qu’il s’agit d’un orifice incapable de proférer le moindre son, des yeux pour voir, sauf qu’ils sont tournés vers l’intérieur de leur cerveau détruit, il y a ceux qui ont failli mourir, il y a ceux qui sont presque morts, et il y a ceux qui voudraient l’être
».

Ainsi commence le neuvième roman de l’auteur de la Sirène rouge, des Racines du mal (oeuvre culte) ou encore, plus récemment, de Cosmos Incorporated, de Grande Jonction ou d’Artefact. Dans ce polar « plus que noir », le lieutenant Paul Verlande, de la Sûreté du Québec, est confronté à une série d'attentats dont le diagramme secret cache le pire crime de droit commun jamais commis, sur fond de guerres civiles, de chaos climatique, d'exodes massifs et de piraterie maritime généralisée. Il marche vers les ruines du monde, cautérisées par l'âge atomique, fixées au sol par les hautes températures qui vont plastifier la terre. Désormais, ce n’est plus qu’une question de jours…

« Métacortex plonge ses racines dans la guerre totale engagée en 1945 et surplombe l’Histoire en reliant un père, ancien Waffen SS, et son fils par-delà la vie et la mort. A travers ce « roman-monde », l’auteur explore les pouvoirs secrets du cerveau humain et signe une œuvre d’une impitoyable puissance d’arrêt » indique une note de l’éditeur.

A ce jour, Maurice Dantec a vendu près de deux millions de livres à travers le monde.

Métacortex de Maurice G. Dantec
Editeur Albin Michel
Date de parution 03/02/2010
ISBN 2226195696
25 euros
816 pages
Métacortex, DR


Publié le Lundi 22 Mars 2010 dans la rubrique Culture | Lu 2609 fois