Sommaire
Senior Actu

Ménopause et sécheresse vaginale : le point avec Sylvain Mimoun, gynécologue andrologue

Le laboratoire Ménophytéa, qui propose un complément alimentaire* entièrement naturel visant à réduire les effets de la ménopause sur la sécheresse vaginale fait le point avec un expert reconnu, le Dr Sylvain Mimoun**, sur ce trouble qui peut avoir de nombreuses causes...


Pourquoi associe-t-on ménopause et sécheresse vaginale ?

A la ménopause, la baisse de production hormonale entraîne une série de transformations. En effet, la carence oestrogénique est à l’origine de l’apparition de modifications physiques de la muqueuse ainsi que d’un phénomène de sécheresse vaginale. A tout moment de la vie, à tout âge donc, la femme peut être confrontée à des épisodes de sécheresse vaginale, que ce soit de façon permanente, cyclique ou passagère.

Les causes sont nombreuses :

Les causes hormonales*** : période du post partum, allaitement, états de carence oestrogénique allant de l’aménorrhée passagère à la ménopause.

Les causes pathologiques : ce sont le diabète, les dépressions, certaines affections neurologiques ; et plus généralement toutes les altérations de l'état général.

Les causes infectieuses : ce sont toutes les formes de vaginites mycosiques infectieuses ou parasitaires.

Les causes relatives à l’hygiène intime : les toilettes ou irrigations vaginales répétées avec des savons ou des produits détergents agressifs qui détruisent ou déséquilibrent l'écosystème vaginal. L'utilisation intempestive de tampons périodiques en dehors des périodes de menstruations.

Les causes iatrogènes non hormonales dues à la consommation de médicaments de type hypotenseurs, neuroleptiques.

Les causes psychologiques : elles peuvent être isolées ou associées à une cause organique. Les causes psychologiques peuvent être liées au comportement des deux partenaires lors des rapports sexuels (absence ou insuffisance de préliminaires, fréquence des rapports, absence de désir, peur...).

Quelles sont les conséquences physiologiques et psychologiques de la sécheresse vaginale chez la femme ?

Sans prise en charge, la sécheresse vaginale peut avoir des conséquences diverses et variées. Elles se traduisent physiologiquement par l’apparition de démangeaisons, de brûlures et/ou d’inflammations. Il est trop dommage de vivre avec cette gêne, sans agir… D’autant que des solutions naturelles existent.

*Ménophytea Hydratation Intime
**Responsable de l'Unité de Gynécologie Psychosomatique et d'étude de la sexualité humaine à l'hôpital Robert Debré
*** Une femme sur deux est touchée par ces troubles


Publié le Vendredi 29 Juillet 2011 dans la rubrique Bien-être | Lu 4343 fois