Sommaire
Senior Actu

Médicaments : quelques conseils de base pour éviter les mauvaises surprises…

Parce que les seniors et les personnes âgées sont deux populations qui consomment très régulièrement une grande variété de traitements médicaux, il convient de rappeler quelques règles élémentaires et indispensables afin d’éviter tous désagréments ! Voire pire…


Plus les patientes et les patients sont âgés, plus ils prennent des médicaments -on parle alors de polymédication-, surtout parce que bon nombre de maladies surviennent plus fréquemment dans ces tranches d’âges.

Il convient de rappeler que si le bénéfice attendu d’un médicament est de prévenir, soulager ou guérir… cependant, tous les médicaments présentent des risques. Dans ce contexte, et afin de pouvoir se soigner et de pouvoir les prendre en toute confiance en minimisant les dangers, vérifiez et respectez ces quelques règles indispensables.

Règle numéro 1
Un médicament doit être autorisé par les autorités de santé
Tout médicament, qu’il soit disponible avec ou sans ordonnance, générique ou non, remboursé ou pas, doit obtenir une Autorisation de Mise sur le Marché (ou AMM) avant d’être commercialisé. Délivrée par les autorités de santé nationales ou européennes, l’AMM atteste de son efficacité, de sa sécurité d’emploi, de la qualité de sa fabrication et définit ses modalités d’utilisation.

Règle numéro 2
Suivez l’avis de votre médecin ou les conseils de votre pharmacien
Ils vous permettent d’utiliser votre médicament avec la plus grande efficacité et sécurité possible. Un médicament vous est prescrit ou conseillé pour une indication et dans des conditions précises.
- Signalez à votre médecin ou à votre pharmacien vos antécédents médicaux, situations particulières (allergies, prise d’autres médicaments, grossesse, etc.).
- Respectez :
• la posologie (doses et fréquence des prises) et la durée du traitement indiquées,
• les précautions d’emploi : certains médicaments peuvent nécessiter une adaptation de votre mode de vie (ex : éviter certains aliments ou boissons, utilisation d’une méthode contraceptive…).
- Ne donnez pas votre médicament à quelqu’un d’autre sans l’avis d’un professionnel de santé.
Désormais, avec votre accord, votre pharmacien peut tenir et mettre à jour votre DP (pour plus d’information sur le Dossier Pharmaceutique *. Il permet de mieux détecter les interactions entre médicaments et les redondances de traitement, quelque soit la pharmacie où vous vous êtes rendu.

Règle numéro 3
Lisez les informations qui figurent sur la boite
Des pictogrammes peuvent vous alerter de risques particuliers, notamment en cas de conduite automobile. D’autres pictogrammes peuvent également signaler les conditions éventuelles de conservation. Elles sont détaillées dans la notice.

Règle numéro 4
N’achetez jamais de médicaments sur Internet
Vous exposez votre santé ou celle de vos proches au risque de prendre un produit inefficace voire dangereux. En France, les médicaments ne peuvent être délivrés qu’en pharmacie.

Règle numéro 5
Lisez la notice et conservez-la dans sa boite d’origine
La notice qui accompagne votre médicament apporte des informations importantes pour son bon usage et votre sécurité. Que le médicament vous ait été prescrit ou non, il est important de la lire entièrement. En cas de doute, n’hésitez pas à interroger votre médecin ou votre pharmacien.

Règle numéro 6
Soyez attentif au risque d’effets indésirables
Tous les médicaments peuvent entraîner des effets indésirables. Si vous constatez une réaction anormale que vous pensez liée au traitement, signalez-la rapidement à votre médecin ou à votre pharmacien. Il vous indiquera la conduite à tenir. Si nécessaire, il fera une déclaration auprès du système national de pharmacovigilance.

Règle numéro 7
Utilisez votre armoire a pharmacie avec prudence
- Conservez vos médicaments dans un seul endroit de la maison, hors de portée des enfants.
- Ne gardez pas de médicament qui doivent être pris uniquement sur avis médical, comme les antibiotiques, ou ceux qui se périment rapidement après ouverture (sirops, collyres...).
- Ne reprenez pas de vous-même un médicament qui vous a été prescrit ou conseillé dans le passé notamment si votre état de santé a changé (grossesse, autre traitement en cours), si les symptômes se répètent fréquemment, le médicament n’est peut-être plus adapté.
Médicaments : quelques conseils de base pour éviter les mauvaises surprises…

Médicaments non utilisés : ayez le réflexe Cyclamed
Rapportez vos médicaments non utilisés (périmés ou non) à votre pharmacien. Cyclamed, association à but non lucratif, les récupère pour les détruire dans le respect des règles environnementales à des fins de valorisation énergétique et de sécurité sanitaire.

*Qu’est-ce Que le Dossier Pharmaceutique ?
Le Dossier Pharmaceutique (DP) est un nouveau service gratuit proposé par les pharmaciens. Il contient la liste confidentielle et sécurisée de tous les médicaments qui vous ont été délivrés au cours des quatre derniers mois, quelle que soit la pharmacie. Seuls les pharmaciens peuvent le consulter, grâce à leur carte de professionnel de santé et en votre présence sur présentation de votre carte Vitale.

Ce document d’information et de prévention est le fruit d’une initiative commune des Entreprises du Médicament (Leem), de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), de l’Ordre national des pharmaciens, du Comité d’éducation sanitaire et sociale de la pharmacie française (Cespharm), du Collectif interassociatif sur la santé (Ciss), et de Cyclamed.


Publié le Jeudi 15 Octobre 2009 dans la rubrique Santé | Lu 5271 fois