Sommaire
Senior Actu

Mazda, un constructeur innovant

On le sait, Mazda a toujours été un constructeur innovant qui, on s’en souvient, n’hésitait pas à intégrer dans sa gamme des modèles à moteur rotatif. Absorbé par Ford durant plusieurs années, Mazda est aujourd’hui libéré de cette tutelle, la part de Ford se soldant par un petit 2%. Une liberté qui se manifeste par la mise en production du système global Skyactive dans tous ses nouveaux modèles.


Outre des motoristes innovants, Mazda possède également des stylistes de talent qui ont développé la ligne Kodo.
 
Une marque que l’on retrouve dans toute la gamme Mazda et notamment la nouvelle Mazda 3. Un modèle compact et performant qui n’a rien à envier à la nouvelle Golf.
 
Son moteur Diesel puissant et au couple élevé offre néanmoins une consommation particulièrement basse (environ 4 l aux 100km/h). En outre son très faible niveau d’émissions polluantes lui permet d’échapper à la taxe de malus. Cela qu’il s’agisse d’une transmission manuelle ou automatique. Il convient de souligner également la richesse de l’équipement qui inclut entre autre un véritable affichage tête haute (à la différence des Peugeot qui usurpent cette appellation) ainsi qu’un écran multimédia à commandes tactiles à l’arrêt et par molette en roulant.
 
La liste des équipements est impressionnante et propose en série ce qui est en option chez les concurrents. Quant au comportement de cette Mazda 3, il n’a rien à envier à la nouvelle Golf qui pour beaucoup sert de références. Le confort des sièges est parfait et participe à l’agrément de conduite. Dans une catégorie où la concurrence est sévère, cette Mazda 3 mérite que l’on s’y arrête.
 
Joël Chassaing-Cuvillier

On a essayé la nouvelle Mazda 3 hybride

Mazda s’engage dans plusieurs directions. A l’instar des autres constructeurs, Mazda se doit de proposer des motorisations toujours plus propres. Un premier pas vient d’être franchi avec l’apparition d’une Axela (la Mazda 3) hybride, d’une Axela fonctionnant au gaz naturel ainsi que le développement d’une motorisation hybride à moteur rotatif.
 
La version hybride qui aurait toute sa place en Europe est reservé pour l’instant au marché japonais.  Pragmatique, le constructeur japonais a choisi de faire son marché chez Toyota pour acquérir le module électrique de la Prius. Un choix judicieux qui permet à Mazda de gagner du temps dans la commercialisation de ce modèle hybride. 
 
Là encore, Mazda utilise un moteur thermique de la génération Skyactiv G. En l’occurrence, il s’agit d’un moteur à essence de 1 997 cm3 de 99 ch à recirculation des gaz d’échappement. On retrouve le fameux taux de compression de 14.0. Côté moteur électrique, il délivre 82 ch pour un couple de 207 Nm. La puissance totale disponible est de 136 ch. La transmission est assurée par un système CVT.
 
Essayée brièvement sur un circuit périurbain d’une dizaine de kilomètres au trafic particulièrement chargé, cette Mazda 3 hybride s’avère agréable à conduire et surtout efficace dans ses réactions. Accélérations et freinages ne se différencient pas d’une voiture classique. On ne retrouve pas ce glissement excessif d’une CVT.
 
On apprécie également le système tête haute qui permet de visualiser les informations de conduite comme la vitesse du véhicule. Attention, ici il s‘agit  d’un véritable tête haute et non d’une simple appellation marketing que l’on trouve chez Peugeot avec son bloc d’instruments légèrement remonté et qui est un raté notoire de ses concepteurs. A noter également que l’espace disponible dans le coffre de cette hybride reste tout à fait correct
 
La Mazda 3 en chiffres
Moteur Diesel turbo 4 cylindres en ligne – 2 196 cm3– 150 ch à 4500 tr /mn– 380 Nm à 1800 tr/mn – Boîte manuelle à 6 rapports – Dimensions : 4,46 1,79 x 1,45 m – Poids : 1320 kg –Vitesse : 210 km/h – Accélération de 0 à 100 km/h : 8,1s – Émissions de CO2 : 107 gr/km – Prix : dès 27 200 euros




Publié le Vendredi 16 Mai 2014 dans la rubrique Automobile | Lu 723 fois