Sommaire
Senior Actu

Marché de seniors : les entreprises doivent adapter leurs produits et leurs services

Certaines entreprises commencent, petit à petit, à prendre conscience de l’importance du marché des seniors… mais pas toutes. Pourtant, une nouvelle étude intitulée « The Swing generation : marketing to the over-65 » (La génération Swing : faire du marketing pour les plus de 65 ans) réalisée par la société Euromonitor International vient confirmer que l’ensemble des produits et des services doivent être adaptés à la clientèle des 65 ans et plus, afin de ne pas perdre de parts de marché dans les années à venir. Explications.


Si les entreprises veulent fidéliser la clientèle des 65 ans et plus –mais également à terme celle des quinquas et plus-, elles vont devoir adapter leurs produits et leurs services… Faute de quoi, elles risquent fort de perdre de nombreuses parts de marché dans les années à venir, explique en substance cette nouvelle étude.

Euromonitor s’est penché plus précisément sur la « Swing generation », cette génération de seniors âgés de 65 ans et plus (qui sont en fait les aînés des baby-boomers nés entre 1946 et 1964) car ils préfigurent les habitudes de consommation de l’ensemble des seniors de demain. Ce cabinet d’études les a ainsi surnommé car le swing est la musique sur laquelle ces retraités ont dansé dans leur jeunesse, tout simplement.

Pour les responsables de cette enquête, la Swing generation est une véritable source d’opportunités commerciales qui vont durer dans le temps, dans la mesure où les baby-boomers, plus jeunes, arrivent progressivement sur le marché avec peu ou prou les mêmes besoins que leurs aînés.

Parmi les marchés à retenir, Euromonitor, met tout d’abord en avant celui des aliments santé, qui comprend tous ces produits censés ralentir les effets du vieillissement (allant du déclin intellectuel aux problèmes cardiovasculaires). Selon les auteurs de ce rapport, ce marché aurait d’ores et déjà augmenté de 96% entre 2000 et 2005. .../...
Marché de seniors : les entreprises doivent adapter leurs produits et leurs services

Cette génération de consommateurs de 65 ans et plus -mais également les baby-boomers- est effectivement particulièrement sensible au fait de « vieillir en bonne santé ». Dans ce contexte, tous les produits facilitant le bon vieillissement sont plutôt bien perçus par cette clientèle qui apprécie ainsi les compléments alimentaires tels que les probiotiques, les Oméga 3, les antioxydants, etc.

Mais d’autres industries sont susceptibles de bénéficier de la part croissante de cette clientèle : de l’agro-alimentaire jusqu’aux produits de luxe en passant par les cosmétiques. « De nombreux consommateurs de 65 ans et plus veulent profiter pleinement de leur retraite indique Gina Westbrook, directeur de recherche chez Euromonitor International. Ils n’hésitent pas à s’offrir tout ce dont ils ont rêvé étant plus jeunes. Cela représente de véritables opportunités pour de nombreuses entreprises ».

D’une manière générale, l'ensemble des produits doivent devenir « senior friendly », estiment les auteurs de cette étude, c'est-à-dire qu’ils doivent être parfaitement utilisables par tous les seniors sans pour autant être estampillés senior. Cela concerne notamment, les ouvertures faciles, la préhension des divers contenants (bouteilles, cannettes, briques, etc.), des polices de caractères plus grosses, mais également, dans les aliments, des goûts plus prononcés. En effet, la perception du goût a tendance à se réduire avec l’âge.

L’industrie des cosmétiques a d’ores et déjà bien pris en compte cette clientèle de consommateurs de 65 ans et plus. Elle propose ainsi depuis l’année dernière des crèmes anti-âge pour les peaux matures. Selon Euromonitor International, ce sous-segment de la cosmétique est d’ailleurs celui qui a le plus augmenté entre 2001 et 2006 : 99% de hausse pour un chiffre d’affaires de 12.7 milliards de dollars. Le parfait exemple est le produit Age Re-Perfect lancé en 2006 par L’Oréal avec Jane Fonda, 68 ans, comme ambassadrice de la marque. Maintenant, en plus de L’Oréal, de nombreuses autres marques s’engouffrent dans ce créneau des peaux matures, particulièrement porteur.

Entre 2000 et 2005 la population mondiale des personnes âgées de plus de 65 ans est passée de 7.1% à 7.5% selon Euromonitor International. Et ce n'est qu'un début. A bon entendeur...


Publié le Jeudi 8 Mars 2007 dans la rubrique Consommation | Lu 14047 fois