Sommaire
Senior Actu

Manger heureux, vivre longtemps et mourir en bonne santé (livre)

Les éditions Alain Ducasse vont publier dans quelques jours un livre intitulé : Manger heureux, vivre longtemps et mourir en bonne santé de Paule Neyrat, une diététicienne gourmande et amoureuse de la cuisine qui nous démontre que profiter des plaisirs de la table tout en améliorant sa longévité, c’est possible ! 228 pages au prix de 25 euros pour se régaler.


Manger heureux, vivre longtemps et mourir en bonne santé (livre)
Petite-fille de cuisinier et diététicienne, Paule Neyrat a toujours oeuvré à la fois dans la nutrition et dans la gastronomie. Créatrice des Stages Escoffier, stages de perfectionnement de cuisine pour les professionnels, elle travaille pendant une vingtaine d’années avec les plus grands d’entre eux.
 
Journaliste spécialisée dans le domaine de l’alimentation et la nutrition, elle est également l’auteur de différents livres notamment chez Alain Ducasse Edition avec qui elle collabore régulièrement. Dans ce nouveau beau et bon livre qui sort le 23 mars prochain, Paule dresse « la » liste des aliments idéaux pour chouchouter notre corps de l’intérieur. En tout, plus d’une centaine de recettes simples et savoureuses qui sont déclinées en neuf chapitres et précédées de fiches sur les principales bases de la nutrition.
 
Voici quelques-uns de ses petits secrets en avant-première
Condiments et sauces magiques
Pour ne pas risquer de manquer d’oméga 3 et d’antioxydants indispensables au bon fonctionnement de tous nos systèmes. Pistou archi-protecteur, Sauce poivron pour un cœur de lion ou Sauce pistache antistress, sont autant de condiments faciles à réaliser et conserver qui nous permettront de relever des légumes cuits à la vapeur ou garnir des croûtons          en guise d’apéritif.
 
Chouchoutez votre microbiote
La flore intestinale (ou microbiote) est déterminante pour le bon état de santé de ce « second cerveau » qu’est l’intestin. Toutes les recettes, comme les Avocats farcis au roquefort ou la Choucroute crue, moules, pomme        s sont ciblées pour apporter les bactéries vivantes dont le microbiote a besoin.
 
Ne crachez pas dans la soupe
Une bonne soupe est un des piliers de l’équilibre alimentaire car c’est le meilleur moyen de manger suffisamment de légumes. Pleine de qualités nutritionnelles et gourmandes, elle se prépare rapidement et facilement. Crème d’oseille ou d’oignon, Bouillon de crevettes, citronnelle et curcuma ou Velouté de fenouil vous        réchaufferont.
 
Légumes à gogo… mais bio !
On fuit les légumes industriels assaisonnés de pesticides, sans goût, pour choisir ceux venant de l’agriculture biologique. On respecte les saisons avec une Ratatouille d’été et une autre d’hiver ou encore Tempura à la méditerranéenne. Mais on cuisine aussi des carottes avec du vin rouge, histoire de profiter des antioxydants de celui-ci.
 
Légumineuses et patates, de bonnes copines
Contrairement à une idée reçue toujours en vigueur, elles ne font pas grossir à condition de les cuisiner avec peu de corps gras comme dans le Cassoulet léger, les Cocos, coquillages, la Cocotte de pois chiches et poivrons. La richesse des légumineuses en protéines végétales, en sels minéraux, vitamines du groupe B, fibres et glucides complexes est totalement bénéfique. Et on ne peut pas se passer des patates chéries de tous !
 
Céréales, pour recharger ses batteries
Leurs glucides sont nos principaux fournisseurs d’énergie, d’où la nécessité d’en consommer à chaque repas. On les varie pour ne pas s’en lasser avec un Quinoa au safran en risotto, un Dîner de crêpes à la farine de châtaigne, un Risotto de millet au potiron
 
Régals marins
Poissons et crustacés sont riches en protéines, sels minéraux, vitamines, oméga  3 et les seuls à apporter de l’iode. On cuisine plutôt ceux qui ne sont pas menacés : Maquereau,         cerises, Rascasse, artichauts, Harengs à la moutarde ou boulangère. Ces recettes faciles et colorées vous permettront de vous sentir comme des poissons dans l’eau !
 
Viandes, volailles et œufs : point trop n’en faut
Il est préférable d’en consommer moins mais mieux et de les cuisiner en plats complets équilibrés : Daube d’Avignon aux marrons,    Mijoté de porc aux bananes ou Tourte aux cailles pour épater ses invités.
 
Un peu de douceur dans un monde de brutes
Repas léger et dessert copieux ou repas copieux et dessert léger, il faudra choisir mais ne surtout pas s’abstenir. Charlotte ananas, fromage blanc, Crème anglaise au miel ou encore Gratin d’abricots aux pistaches, les choix sont multiples.


Publié le Mardi 14 Mars 2017 dans la rubrique Nutrition | Lu 3445 fois