Sommaire
Senior Actu

Manger bio sans se ruiner… Et si c’était possible ?

C’est un fait indéniable. D’une manière générale, manger bio coûte plus cher. Voire beaucoup plus cher. « Environ 65% plus cher que le conventionnel, selon une intéressante étude publiée par le magazine 60 millions de consommateurs qui tempère cependant, car « ce chiffre cache de grandes disparités et à y regarder de plus près, il est possible de se convertir au bio sans se ruiner ». Alors comment faire ?


Pour vous, les produits bios restent des denrées réservées aux portefeuilles bien garnis ?

Certes. La différence de prix avec les produits non bio est d'environ 65% selon l’étude de 60 Millions de consommateurs.

Pourtant, en quelques années, manger bio est désormais beaucoup plus accessible avec l'arrivée des marques de distributeurs sur ce marché, les fameuses MDD. D’ailleurs, la magazine 60 Millions de consommateurs en apporte la preuve grâce à son étude sur les prix.

« Nous avons comparé le prix de quatorze denrées alimentaires (chocolat, oeufs, farine, yaourts, riz...) de MDD en bio et en conventionnel dans cinq grandes enseignes : E.Leclerc, Intermarché, Carrefour, U et Auchan. Nous avons également étudié le prix entre les produits conventionnels de grandes marques et leurs équivalents bio » assurent les responsables de cette étude.

Et, selon eux… Les résultats ont de quoi réconcilier un peu avec le bio ! En effet, l'écart de prix entre les MDD bio et les MDD conventionnelles se réduit, jusqu'à moins de 50% selon les enseignes. On constate même que les prix des MDD bio sont presque au niveau des grandes marques non bio. Ainsi, si vous avez l'habitude d'acheter des grandes marques, vous convertir au bio ne vous coûtera pas beaucoup plus cher, à condition de vous tourner vers les MDD de certaines enseignes !

Et 60 Millions de consommateurs d’ajouter : « notre étude prouve que les distributeurs se livrent une véritable concurrence sur ce secteur, concurrence qui bénéficie au consommateur. Il est même possible de trouver certains produits moins chers en bio qu'en conventionnel ! »

La seconde partie de cette étude a porté sur les fruits et légumes où le constat est là très différent ! Loin d'être l'apanage des hypermarchés, les meilleurs prix se trouvent fréquemment dans les magasins spécialisés ... car il s'agit de produits de saison. En grandes surfaces, plus d'un tiers des fruits et légumes bio sont importés ; s'ils sont moins chers à l'achat, ces enseignes prennent une marge souvent conséquente sur ces produits.

De plus, les responsables de cette étude ont constaté qu'au sein d'une même enseigne, il existe des écarts de prix parfois importants selon les lieux de vente. C'est souvent en zone rurale que vous trouverez les prix les plus bas, du fait de la concurrence avec la production locale et domestique… A bon entendeur.


Publié le Jeudi 17 Janvier 2013 dans la rubrique Consommation | Lu 2148 fois