Sommaire
Senior Actu

Maltraitance des personnes âgées : mise en place d’un point d’écoute au CHU de Nice

Afin de lutter contre la maltraitance des personnes âgées, une convention pour la mise en place d’un point d’écoute au service des urgences du CHU de Nice (Alpes-Maritimes) a été signée début mai.


Dans ce département du sud de la France, où les plus de 65 ans représentent 21.5% de la population, le CHU de Nice, le Conseil général et le Comité départemental ont ainsi décidé de mettre en place un point d’écoute au service des urgences de l’hôpital Saint-Roch, situé au cœur de la ville, qui aura pour mission de « protéger ces personnes âgées mais également de pouvoir établir un diagnostic précis de la réalité des faits rapportés ».

Un psychologue, mis à disposition du CHU par le Conseil général, assistera l’équipe médico-sociale du CHU pour déterminer la situation réelle de la personne. Puis un dossier détaillé sera éventuellement remis au Comité départemental d’accès au droit qui ainsi pourra envisager les mesures judiciaires à adopter pour protéger la personne concernée.

Quand la situation appellera des mesures de protection sociale, les services médico-sociaux du Département seront alors alertés. Deux associations, Almazur et le Centre d’information des droits des femmes et des familles, interviendront en appui de ce point d’écoute.

Rappelons également que depuis février 2008, il existe au niveau national un centre d'écoute joignable au 3977 qui est à même de recevoir les appels provenant de particuliers ou de professionnels :
- aux personnes âgées ou adultes handicapés victimes de maltraitances,
- aux personnes âgées ou adultes handicapés souffrant d'isolement,
- aux aidants professionnels ou familiaux rencontrant des difficultés dans l'aide apportée à une personne âgée ou à un adulte handicapé,
- aux personnes ayant des doutes sur le bien être d'une personne âgée ou un adulte handicapé .../...

Maltraitance : un mot terrible qui désigne les violences de tout ordre qui peuvent s'exercer sur une personne. Le réseau international pour la prévention et la maltraitance des personnes âgées, l'INPEA définit ainsi ce fléau : « Toute souffrance exercée sur un adulte âgé, mettant en danger le bien-être physique, émotionnel, spirituel ou social d'une personne. Les formes de maltraitance peuvent inclure, mais ne pas se limiter à des maltraitances physiques, sexuelles et émotionnelles, des abus financiers, la négligence, de l'intimidation, la domination, la discrimination, et l'auto - négligence. »

Les victimes
Selon l'Alma (association d'écoute aux victimes), les personnes les plus fragiles, en majorité des femmes (75%), plutôt âgées (en moyenne 79 ans) vulnérables, incapables de se défendre ou de réagir sont des victimes désignées (elles sont souvent dépendantes).

Les maltraitants
Même s'il est difficile de distinguer clairement les divers aspects de la maltraitance, physiques, psychologiques ou financiers, les petits frères des Pauvres qui accompagnent près de 8 000 personnes dans l'Hexagone, se préoccupent particulièrement des maltraitances financières, car bien des actes de malveillance et des violences physiques sont motivés par des intérêts matériels. Ils sont souvent d'origine familiale et proviennent aussi de l'entourage non familial de la personne à domicile ou en institution (le voisinage, les personnels soignants, les démarcheurs…). Ces malveillances financières sont souvent des actes à la limite de la légalité, discrets et invisibles, qui passent parfois inaperçus aux yeux des victimes âgées elles mêmes qui peuvent ne pas être en pleine possession de tous leurs moyens.

Dans les établissements d'accueil des personnes âgées, les maltraitances sont souvent la conséquence d'un manque de personnel et de moyens. Cette situation est inadmissible de la part de lieux de vie où les personnes doivent évoluer dans un environnement professionnel, apportant soins, sérénité et protection. Des maltraitances civiques (atteinte aux droits des personnes) sont également constatées dans les établissements.

Pour en savoir plus, lire également
3977 : bientôt un numéro unique contre la maltraitance des personnes âgées
15 juin 2007 : Journée mondiale de la prise de conscience de la maltraitance des personnes âgées


Publié le Mercredi 21 Mai 2008 dans la rubrique Divers | Lu 9012 fois