Sommaire
Senior Actu

Malentendance : Kalivia renforce son réseau d'audioprothésistes

Malakoff Médéric et l’Union Harmonie Mutuelles ont créé, il y a moins d’un an, le réseau Kalivia audio, pour faciliter l’accès aux soins de leurs assurés. A l’issue d’un nouvel appel d’offres lancé en février 2013, le réseau Kalivia audio s'agrandit et compte désormais plus de 1.350 audioprothésistes partenaires (contre 1 000 auparavant). L’enseigne renforce ainsi sa position de réseau majeur en appareillage audio au service des 7 millions de bénéficiaires et assurés.


Rappelons que le réseau Kalivia audio « a été mis en place pour permettre aux assurés d’avoir accès à des équipements de qualité, à des tarifs inférieurs aux prix moyens du marché » précise le communiqué.
 
Et d’ajouter : « la réduction de tarif est en moyenne de 500 euros pour un double appareillage dont le prix moyen est de l’ordre de 3 000 euros. Avec l’offre Prim’audio, l'assuré accède à un équipement de qualité permettant d’améliorer l’écoute dans les situations les plus courantes pour moins de 700 euros. Avec cette offre, son reste à charge peut être réduit à 0 ».
 
De plus, les audioprothésistes membres du réseau pratiquent le tiers payant, les assurés n'ont donc pas à avancer de frais pour leurs équipements.
 
Les professionnels de santé se sont engagés à satisfaire des exigences qualité. Ces engagements portent notamment sur la qualification des professionnels (nombre d’audioprothésistes diplômés par point de vente), la traçabilité des produits (marquage CE, provenance, certificat d’authenticité…), l’équipement du centre.
 
Le réseau repose sur un dialogue avec les professionnels : une commission technique réunit leurs représentants afin d’étudier les évolutions des attentes des consommateurs, des pratiques professionnelles ou encore les dernières avancées technologiques.
 
En audioprothèse, les chiffres témoignent que les prothèses vendues dans le réseau sont de qualité élevée. A titre d’exemple, près de 60% des ventes concernent des aides auditives de haut et très haut de gamme (4 et 5). Enfin, plus de 1 000 appareils ont été référencés pour couvrir la totalité des besoins de corrections auditives. L’assuré reste bien entendu libre du choix de son professionnel de santé. Avec 1 350 audioprothésistes membres du réseau, l’assuré dispose d’un large choix à proximité de chez lui.
 
Kalivia étant un réseau ouvert, sans numerus clausus, tout professionnel qui le souhaite peut intégrer le réseau à condition de satisfaire aux critères de qualité et de tarifs qui ont été définis avec des professionnels du secteur. Le succès du dernier appel à candidature témoigne de l’intérêt que lui portent les audioprothésistes.
 
« A l’heure où les réseaux sont souvent en débat, le succès de Kalivia démontre leur utilité et leur légitimité » estime encore le communiqué. Il faut se rappeler que 15% des Français renoncent ou reportent chaque année des soins pour des raisons financières. L’enjeu est de trouver des solutions pour faciliter l’accès aux soins pour tous.
 
Dans la même perspective, rappelons que Malakoff Médéric et l’Union Harmonie Mutuelles avaient lancé Kalivia Optique en 2010, un réseau d’opticiens pour rendre les lunettes et les lentilles plus accessibles à leurs assurés.
 
La surdité en 4 chiffres clés :

- 5 millions. C’est le nombre de personnes en France qui entendent mal.
- 730 000. C’est le nombre de personnes qui entendent mal et qui sont équipées d’une aide auditive.
- 1 500 euros. C’est le prix moyen d’une aide auditive pour une oreille. Ce tarif élevé explique en grande partie le faible taux d’équipement (14 %).
- Moins de 10 %. C’est le niveau moyen de prise en charge d’une aide auditive par la sécurité sociale. Les complémentaires financent en moyenne 25 % de ces frais et les ménages les deux tiers restant.
 
A noter : le réseau est ouvert aux parents des assurés de Malakoff Médéric et Harmonie Mutuelles, ainsi qu’aux retraités allocataires de Malakoff Médéric.


Publié le Lundi 13 Mai 2013 dans la rubrique Santé | Lu 931 fois