Sommaire
Senior Actu

Maison de retraite pour seniors anglais en Inde : un roman inspire le gouvernement indien

Un roman anglais intitulé « These foolish things », écrit par l’écrivain britannique Deborah Moggach, imagine que l’Inde pourrait accueillir dans un futur proche, un bon nombre de retraités anglais dans des maisons de retraite spécialement conçues pour eux… Et dans la réalité, l’idée semble séduire le gouvernement indien.


Il semblerait donc, qu’inspiré par ce roman, le gouvernement indien transforme la fiction en réalité.

En effet, dans son dernier ouvrage, Deborah Moggach imagine que des retraités britanniques pourraient très bien, à terme, s’expatrier pour vivre dans des maisons de retraite construites en Inde, uniquement pour eux.

Comme le souligne d'ailleurs l’auteur sur son site internet « J’ai écrit ce roman parce que je commence à penser à la vieillesse et à ce qui va nous arriver à tous. La population vieillit (…) et la durée de vie s’allonge. Où allons-nous vivre ? Les maisons de retraite ferment, les pensions diminuent et l’espérance de vie augmente. Alors cette idée m’est venue. Nous vivons dans une société mondialisée – l’internet, les voyages pas à bas prix, la télévision par satellite, etc. En terme de biens et services, de nos jours, il importe peu de savoir où l’on réside. « la Géographie est l’histoire ». (…) Dans ce cas, pourquoi ne pas externaliser les services et les soins aux personnes âgées ? Pourquoi ne pas mettre en place des maisons de retraite dans ces pays où il fait beau et où la main d’œuvre est moins chère ? » .../...
Maison de retraite pour seniors anglais en Inde : un roman inspire le gouvernement indien

De fait, l’écrivain a créé un personnage, un indien du nom de Sonny, qui décide de faire construire à Bangalore, un établissement destiné à accueillir les retraités britanniques. Cette grande ville, plus connue pour être la Silicon Valley de l’Inde, plus réputée pour ses développements informatiques et ses tours ultramodernes que pour ses instituts pour personnes âgées, devient ainsi une destination de choix pour les seniors.

A la lecture de ce roman, que l’on pourrait presque qualifié d’anticipation, certains responsables politiques indiens ont décidé de s’intéresser à ce concept. « Son idée n’est pas sans fondement » indique un haut fonctionnaire local. « Les soins aux personnes âgées sont ancrés dans nos valeurs culturelles et certaines destinations dans le pays sont idéales pour les seniors » ajoute-t-il. D'autre part, une offre un peu similaire existe déjà en matière de soins.

Rappelons en effet, que ce géant asiatique est d’ores et déjà réputé pour ses hôpitaux. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir des retraités britanniques, qui, lassés par les longues files d’attente et les tarifs exorbitants des structures de soins en Angleterre, vont se faire opérer en Inde par des chirurgiens extrêmement qualifiés et nettement moins onéreux.

Ainsi, cet écrivain est maintenant en contact avec des membres du gouvernement et son idée semble faire son chemin. Un membre du ministère de la Justice sociale souligne de son côté que « les nouvelles idées aident à mettre en place de meilleures politiques ». Et d’ajouter « nous sommes ouverts à toutes les solutions innovantes ». A bon entendeur, salut.

Pour en savoir plus, lire aussi :

Fermeture du « spot » marocain des retraités européens en camping-car
Philippines - Des villages seniors d'avant-garde pour les retraités nippons


Publié le Mardi 28 Mars 2006 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 7250 fois