Sommaire
Senior Actu

Maison de retraite : le classement 2006 du Mensuel des Maisons de Retraite est paru

Comme tous les ans depuis neuf ans, le magazine Le Mensuel des Maisons de retraite vient de faire paraître dans son dernier numéro son désormais traditionnel classement des 15 premiers groupes commerciaux de maisons de retraite. Et cette fois-ci encore, c’est Korian, (ex Suren-Medidep) qui conserve sa place de leader acquise l’an denier.


Comme le souligne ce tout nouveau classement, il existe en France, un « club des 5 » groupes qui ont passé la barre des 5.000 lits d’établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) : Korian, Orpéa, Medica France, Dolcea et Domus Vi), et ces derniers continuent de creuser l'écart avec leurs challengers.

En 9 ans, soit depuis que le Mensuel a institué ce Top 15, la capacité des 15 premiers groupes privés français a littéralement explosé. Regroupant 19.728 lits en 1998, les 15 premiers groupes en gèrent aujourd’hui 49.175, soit une progression de + 149 % en moins de 10 ans.

Ces groupes qui représentaient environ 20% du secteur commercial en 1998 en représentent près de 55% aujourd’hui. En 1998, Orpéa était le 1er groupe privé avec 4 500 lits. Aujourd’hui, avec cette capacité, il se trouverait en 6ème position… de la capacité des 15 premiers groupes privés commerciaux

Les groupes commerciaux continuent leur croissance mais à côté des « gros qui grossissent », une nuée de petits groupes apparaît désormais dans une fourchette de 300 à 400 lits. Deux de ces « petits », avec plus de 500 lits, ne le sont donc pas tant que ça, remarque le Mensuel (Seniors Santé et Didier Germain avec respectivement 507 et 585 lits pour 9 et 7 Ehpad). .../...
Maison de retraite : le classement 2006 du Mensuel des Maisons de Retraite est paru

Maison de retraite : le classement 2006 du Mensuel des Maisons de Retraite est paru

Si en 2006, le développement de Korian, d’Orpéa ou de Medica France a, sur le territoire métropolitain, marqué le pas, tel n’est pas le cas de Domus Vi qui, grâce au rachat de MAPAD Services, un groupe francilien, augmente sa capacité de 600 lits. Une progression qui ne suffit pas à Domus Vi pour conserver une 4ème place que lui ravit GDP Vendôme, nouvellement baptisé Dolcéa. Le groupe présidé par Jean-François Gobertier continue en effet une progression exponentielle : 45 EHPAD en 2004, 60 en 2005 et… 83 en 2006 ! Jamais, au cours des dix dernières années, un groupe privé n’aura progressé aussi rapidement sans racheter d’autres groupes.

Or, le développement de Dolcéa est cette année basé sur 12 créations et 11 rachats : impressionnant ! D’autres groupes, de taille plus réduite, ne sont pas en reste. Le Noble Age, dopé par son entrée en Bourse en juin dernier, progresse de 300 lits en France et de 211 lits en Belgique : un total de 511 lits supplémentaires qui représente une hausse de 31% de son parc en une seule année. Même constat pour le plus modeste A+ Santé, qui en passant de 531 à 731 lits, progresse de 37%.

Par ailleurs, constate encore le magazine, le malthusianisme des pouvoirs publics en matière de création de lits contraint de plus en plus les groupes qui souhaitent maintenir un développement actif à se tourner vers l’étranger. « Fait majeur de ce bilan de 2006 : les groupes français sont de plus en plus présents en Europe. A tel point que le groupe Orpéa, 2ème au classement des lits « France », passerait en tête si le Top 15 comptabilisait les lits détenus à l'étranger. En revanche, « l’inverse continue à ne pas être vrai, aucun opérateur étranger n’étant parvenu jusqu’ici à s’implanter dans l’Hexagone ».

Le classement intégral et tous les détails sont disponibles dans le dernier numéro du Mensuel des Maisons de Retraite. En savoir plus sur le site Internet www.ehpa.fr


Publié le Mardi 30 Janvier 2007 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 26559 fois