Sommaire
Senior Actu

Maison de retraite : l’Allemagne ouvre un établissement pour les seniors d’origine turque

Alors que la première génération d’immigrés turcs arrive massivement à l’âge de la retraite, une société allemande ouvre à Berlin, « La maison turque du bien-être », une résidence pour personnes âgées spécialement adaptée à cette communauté, indique un récent article de DWWorld.de


A l’instar de la France, l’Allemagne a fait appel dans les années 60 à la main d’œuvre étrangère. Alors que nous allions recruter ces travailleurs « bon marché » en Afrique du nord, nos voisins germaniques se tournaient eux, vers la Turquie.

Quarante ans plus tard, naturellement, ces ouvriers ont vieilli, ont construit leur vie en Allemagne et ont fini par s’y installer définitivement.

Ainsi, sur les 2,4 millions de Turcs ou d’Allemands d’origine turque vivant outre-Rhin, les chiffres officiels indiquent que 350.000 d’entre eux ont maintenant atteint l’âge de la retraite. Or, la plupart de ces seniors n’ont aucune intention d’aller vivre leurs vieux jours dans leur pays, en Turquie. En effet, souvent leurs enfants et leurs petits-enfants vivent en Allemagne. Pas question donc de partir.

Conscient de cette situation, l’association « Communauté turque berlinoise » et un groupe privé de santé, Marseille, ont décidé de lancer une maison de retraite baptisée Türk Huzur Evi (La maison turque du bien-être), située dans le quartier de Kreuzberg à Berlin et réservée aux personnes âgées turques. .../...
Maison de retraite : l’Allemagne ouvre un établissement pour les seniors d’origine turque

Durant la conception de cette maison de retraite, qui sera capable d’accueillir 155 aînés, tout a été prévu pour que les résidents turcs se sentent « chez eux ». Cinq millions d’euros ont été investis. L’établissement va uniquement employer des salariés bilingues (75 au total), ne servira que de la nourriture halal (pas de porc, ni d’alcool) et possèdera sa propre salle de prière. D’autre part, les hommes seront soignés par des hommes et les femmes par des femmes.

Les entrepreneurs ont également prévu de proposer des tarifs inférieurs à ceux pratiqués dans les autres maisons de retraite privées dans la mesure ou ces anciens ouvriers ont souvent des niveaux de pension peu élevés. Les prix devraient varier de 1.100 à 1.500 euros par mois. Si le concept fonctionne, d’autres ouvertures sont prévues à travers l’Allemagne dans les années à venir.

Selon une responsable locale des questions d’intégration cette maison de retraite est une bonne chose ; pas question d’y voir un notion de « ghettoïsation ». « Les gens doivent pouvoir choisir où ils veulent passer les dernières années de leur vie » précise-t-elle. Rappelons qu’en matière de maison de retraite communautaire, la ville de Berlin dispose également d’un établissement pour personnes âgées homosexuelles.

Pour aller plus loin, lire aussi :
Allemagne – Berlin démarre la construction d'une maison de retraite pour homosexuel(lle)s
Irlande du Nord - Une maison de retraite pour les seniors chinois vient de voir le jour à Belfast
Etats-Unis – Hollywood : « The Old Actors Home », une maison de retraite pour les seniors du 7e art


Publié le Mercredi 20 Décembre 2006 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 4277 fois