Sommaire
Senior Actu

Maïs : cet épi qui épate !

Nez bouché, éternuements, toux, rhume, grippe,… l’hiver, certes bientôt terminé, nous impose son lot de petits et de gros bobos. Mais heureusement pour nous, il y a le… maïs ! On le sait peu, mais cette céréale très courante, est largement utilisée par l’industrie pharmaceutique. A travers son amidon et son glucose, le maïs est un ingrédient que nous retrouvons dans de nombreux médicaments, vaccins, vitamines ou encore sirops.


Le maïs, céréale originaire du Mexique, est à l'origine, une plante tropicale annuelle largement cultivée pour ses grains mais aussi comme plante fourragère. Le grain de maïs constituait l'aliment de base des Amérindiens avant que Christophe Colomb ne débarque...
 
Introduite en Europe au 16ème siècle, elle est aujourd’hui devenue la première céréale mondiale devant le riz et le blé. Rappelons également que cette céréale n’existe pas en tant que telle dans la nature, mais qu’elle est issue (c'est la thèse de moins en moins contestée), d’une sélection de plants de téosinte).
 
Le maïs est riche en amidon. On l’obtient en broyant les grains qui sont ensuite séparés par une centrifugeuse pour obtenir une poudre blanche très fine. Cet amidon de maïs et ses dérivés sont utilisés  comme « diluant ». Ils servent alors à « diluer » la petite quantité de substance active d’un médicament pour fabriquer un comprimé de la taille désirée.
 
Toujours à partir de cet amidon, il est aussi possible d’encapsuler des comprimés de médicaments dans un processus de pelliculage. Cette méthode permet de protéger le principe actif des altérations extérieures d’une part, et facilite l’assimilation dans l’organisme d’autre part.
 
Sous forme de glucose, le maïs joue un rôle plus « actif » : on le retrouve notamment dans des poches d’hôpital pour nourrir les patients ou encore dans les vitamines. Certains sirops de glucose de maïs peuvent également être utilisés contre la toux et pour les sirops sans sucre (maltitol, sorbitol), là encore, des dérivés de l’amidon de maïs sont habituellement utilisés.
 
Mais au-delà des médicaments et bien évidemment de l’alimentation, on retrouve du maïs dans les cosmétiques, dans les savons ou les dentifrices : sans le savoir, nous utilisons quotidiennement des produits issus du maïs. Le maïs est également présent dans certains produits de beauté haut-de-gamme, à l’origine de crèmes de soin stimulant le métabolisme cellulaire et de crèmes cicatrisantes. Bref, le maïs, un épi qui épate ! 


Publié le Jeudi 10 Mars 2016 dans la rubrique Santé | Lu 1161 fois