Sommaire
Senior Actu

Maintien à domicile : une province canadienne lance un programme de 60 millions d'euros

Dans le cadre de sa stratégie du « vieillissement sur place », la province du Manitoba (centre du Canada) consacrera 80 millions de dollars (environ 60 millions d’euros) à la construction d’immobilisations et à l’expansion des programmes communautaires et devrait créer « 1.100 unités d'habitation destinées aux personnes âgées ».


« Vieillissement sur place »

Cette nouvelle politique dit du « vieillissement sur place » devrait augmenter les soutiens communautaires offerts aux personnes âgées et offrir des solutions de rechange aux soins en établissement, afin de permettre aux aînés de conserver leur dignité, leur indépendance et leur santé, a annoncé le ministre de la Santé de cette province, M. Tim Sale, dans un récent communiqué de presse.

« Les personnes âgées sont en meilleure santé et vivent plus longtemps maintenant que jamais auparavant, et elles veulent continuer de vivre le plus longtemps possible dans leurs propres communautés , a déclaré M. Sale. La stratégie de vieillissement sur place vise à moderniser les soins offerts aux Manitobains et Manitobaines plus âgés, en leur offrant plus de choix, davantage d'autonomie et une meilleure qualité de vie . »

Le vieillissement sur place souhaite affirmer les valeurs que sont la sécurité et la protection, la flexibilité, la liberté de choix, l'équité et la dignité. Cette politique devrait être mise en œuvre progressivement au cours des quatre prochaines années et devrait permettre d’élargir la capacité des modèles de soins de longue durée tels que les logements avec services de soutien, les soutiens spécialisés et les soutiens pour les aînés vivant en groupe ; d’améliorer la qualité de vie dans les foyers de soins personnels, en remplaçant les chambres à trois ou à quatre lits par des chambres à un ou à deux lits et de créer plus d'unités d'habitation pour qu’un plus grand nombre de personnes âgées puissent recevoir les soins dont elles ont besoin.

« Permettre aux personnes âgées du Manitoba de vieillir dans leurs propres communautés améliorera la qualité de leur vie , a affirmé Mme Theresa Oswald, ministre déléguée à la Vie saine et ministre déléguée à la Situation des personnes âgées. La stratégie de vieillissement sur place donnera aux aînés la possibilité de participer davantage à la vie communautaire en leur offrant un plus grand nombre de logements et de choix en matière de soins de santé dans leurs collectivités . »

La Société d’habitation et de rénovation du Manitoba consacrera aussi plus de 3,25 millions de dollars (2.35 millions d’euros) à la rénovation de plusieurs de ses immeubles d’habitation afin de créer plus de logements conçus spécialement pour les personnes âgées.

« Le fait de rendre les logements plus accessibles, visitables et adaptés aux besoins des personnes à mobilité limitée fait partie de notre stratégie qui vise à s’assurer que plus d’aînés ont accès aux soutiens nécessaires à mesure qu'ils avancent en âge », a déclaré la ministre des Services à la famille et du Logement, Mme Christine Melnick.

Dans le cadre de la stratégie globale de vieillissement sur place du Manitoba, l’Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW) met actuellement en œuvre sa propre stratégie de soins de longue durée. Au cours des quatre prochaines années, l’ORSW dépensera plus de 15 millions de dollars (11 millions d’euros) pour agrandir les Programmes d’aide communautaire afin d’augmenter les soins à domicile et ceux offerts dans les foyers de soins personnels.

Parmi les nouveaux programmes, mentionnons : la création de logements communautaires dotés de modèles de soutien tels que les services de soutien aux personnes âgées vivant en groupe, les logements avec services de soutien et les soutiens spécialisés ; la mise en place de plus de 1.100 unités de logement qui appuient la politique de vieillissement sur place ; l'offre d’un plus grand nombre d'options et de soutiens pour les aînés qui veulent continuer de vivre dans leurs communautés et l’investissement de plus de 80 millions de dollars par Santé Manitoba dans des projets d’immobilisations afin de rénover les foyers de soins personnels actuels et d’en construire de nouveaux.

« Voilà ce que les Manitobains et Manitobaines ne cessent de réclamer : des solutions de rechange, non seulement pour eux-mêmes, mais aussi pour les membres de leur famille , a affirmé M. Réal Cloutier, vice-président des services de soins de longue durée de l’ORSW. Le fait d’offrir davantage d’options en matière de soutiens spécialisés et de logements avec services de soutien signifie que les personnes âgées n’auront pas automatiquement besoin d’être placées dans un foyer de soins personnels dès qu’elles ont besoin d’aide . »

« En plus de tenir compte des besoins particuliers des personnes âgées, cette stratégie reconnaît le rôle important qu’elles jouent dans la société et les contributions uniques qu’elles apportent à la province , a déclaré Mme Norma Drosdewech, présidente du Conseil manitobain du vieillissement. Les organismes de personnes âgées, qui jusqu’ici ont beaucoup défendu le principe de vieillissement sur place, accueilleront très favorablement cette initiative . »

La stratégie du vieillissement sur place

Elle sera mise en œuvre progressivement au cours des cinq prochaines années et prévoit la création de plus de 1.100 places. De son côté, l'Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW) dépensera l’équivalent de 11 millions d’euros au cours des quatre prochaines années afin d'accroître les Programmes d'aide communautaires.

Cela comprend ce qui suit :
­- Soutiens pour personnes âgées vivant en groupe – ce nouveau modèle vise les personnes âgées vivant déjà dans un logement communautaire. Les personnes bénéficiant de ce modèle de service ne nécessitent pas des soutiens et de la surveillance 24 h sur 24, mais elles pourraient avoir besoin de soutiens accrus pour continuer de vivre de manière autonome.
­- Logements avec services de soutien – ce service est basé sur le modèle de logement avec services de soutien actuel. Les personnes qui reçoivent ce type de soutien ont besoin de soins et de surveillance 24 h sur 24 pour pouvoir vivre en groupe (vise principalement les personnes âgées ayant une déficience intellectuelle).
­- Soutiens spécialisés – ce modèle offre des soins aux personnes âgées fragiles qui ont des besoins de santé complexes, ont souvent recours à des soins actifs, et qui autrement pourraient être admises dans un foyer de soins personnels.


Publié le Lundi 6 Février 2006 dans la rubrique Divers | Lu 10146 fois