Sommaire
Senior Actu

Mai 2008 : Le 3ème Festival du film VisAges se penche sur les relations entre générations

Au début du mois de mai prochain, du 7 au 10 mai, la 3ème édition du festival de cinéma VisAgesVisages se tiendra à la médiathèque Valais Martigny (Suisse). Cet évènement organisé par Pro Senectute Suisse et parrainé par Benoît Aymon, journaliste à la TSR présentera une sélection d’une quarantaine de films (courts et longs métrages, documentaires et fictions) ayant pour thème principal « une histoire reliant plusieurs générations entre elles »).


Regards croisés entre générations
Le festival VisAges propose de découvrir des films évoquant de manière symbolique des films qui racontent une histoire reliant plusieurs générations entre elles, ou reflétant un portrait, le parcours de vie d’une personne. Ce festival ouvre à sa manière d’autres regards sur les rapports de générations, et sur les rapports à la vieillesse. Les films sélectionnés traitent des transitions, des grandes étapes de vie, des multiples manières dont son propre temps se relie au temps des autres. Par le documentaire ou la fiction, nous prenons ainsi conscience des images intérieures qui nous habitent, nous nous relions à notre propre imaginaire. Nous pouvons ainsi interroger nos représentations sur les temps de la vie, sur le vivre ensemble.

Sélection de courts-métrages
Pour sa 3ème édition, le Festival VisAges a privilégié une sélection de courts-métrages. Ainsi, les après-midi de jeudi et vendredi 8 et 9 mai, inviteront à entrer dans des films orientés par deux thématiques : portraits et relations entre générations. Le territoire de la parole s’inscrit au croisement du territoire de l’image. La parole comme un mouvement prolonge le silence des espaces, des êtres, des regards. Elle vient dire les mondes intérieurs. Catherine Schmutz, formatrice en histoire de vie sera présente pour susciter le cas échéant, une réflexion à l’issue des projections. Deux soirées courts-métrages, sont également programmées. Par ailleurs, l’association Arkaos présentera un choix de mini-courts durant le festival. .../...

Documentaires
Deux grands documentaires sont à l’affiche cette année, deux portraits. Le premier : « Paul dans sa vie » de Rémi Mauger, relate la vie d’un homme de 75 ans en milieu rural, vivant au cap de la Hague, dans la plus grande simplicité, rapport au quotidien, marqué par le rythme de la nature, avec le sentiment que le temps s’est arrêté. Le second documentaire : « Touch the Sound » de Thomas Riedelsheimer, nous fait plonger dans un tout autre monde, l’univers musical de la percussionniste Ecossaise Evelyn Glennie, au parcours de vie porté par les sons. Malgré sa surdité, elle a suivi dès l’enfance des cours de percussion, créant son propre alphabet par une codification des sons en fonction des vibrations produites qu’elle entend par son corps.

Rencontres
Durant les deux festivals une trentaine de réalisateurs se sont déplacés, de Belgique, de France, d’Italie, de Suisse, créant une proximité propice aux échanges. Cette année, nous avons retenu quatre moments de rencontre avec des réalisatrices et réalisateurs romands. Chaque jour à 18h00, du mercredi au samedi, un réalisateur, une réalisatrice, présentera l’un de ses films, suivi d’une discussion avec les personnes présentes. Nous avons ainsi invité Anne Zen Ruffinen et Carole Roussopoulos, co-réalisatrices du documentaire : « Vieillir en liberté », en compagnie de Juliette Mathys, directrice du Home du Glarier ; Jean-François Amiguet, réalisateur du documentaire : « L’eau qui fait tourner la roue » ; Pascale Roccard, réalisatrice de la fiction : « La petite fille et la mort »; Jacqueline Veuve, réalisatrice du documentaire : « La petite dame du Capitole », en compagnie de Lucienne Schnegg, protagoniste du film.


Publié le Vendredi 28 Mars 2008 dans la rubrique Intergénération | Lu 5628 fois