Sommaire
Senior Actu

Lynda Lemay : avec 40/40, l’artiste québécoise sort le premier DVD de toute sa carrière


40/40, c’est le premier DVD de toute la carrière de Lynda Lemay, enregistré à l’occasion du 40ème Olympia de l’artiste en avril dernier.

Un témoignage précieux de la magie unique des shows de Lynda Lemay, où humour et émotion se succèdent au fil d’un spectacle époustouflant.

Réalisé par Gérard Pullicino, le DVD contient le concert intégral de Lynda le 25 avril 2007.

Sur la tournée de « Ma signature », jouée à guichets fermés, Lynda s’accompagne à la guitare et au piano, entourée par un duo de guitaristes prodiges, Yves et Marco Savard, qui assurent aussi les chœurs.
Lynda Lemay : avec 40/40, l’artiste québécoise sort le premier DVD de toute sa carrière

40/40 c'est 2h30 de bonheur absolu, l'occasion de découvrir ou de retrouver l'immense talent de cette artiste sur scène !

Le premier DVD de la carrière de Lynda Lemay : un événement ! Lynda Lemay n’a jamais eu de spectacle commercialisé (VHS ou DVD) ni diffusé en TV.

31 titres dont 14 inédits en live et deux inédits
- Intro
- C’est que du bois * INEDIT LIVE
- Ma chouette
- Tu t’appelles Marguerite * INEDIT LIVE
- Je voudrais te prendre
- Le mime
- La place au sous-sol * INEDIT LIVE
- Ailleurs * INEDIT LIVE
- Macédoine
- Chaque fois que le train passe* INEDIT LIVE
- Le dernier choix * INEDIT LIVE
- Le traité de solitude * INEDIT LIVE
- Rassemblement (composé et interprété par Yves Savard)
- Un golfeur * INEDIT
- Sables mouvants * INEDIT LIVE
- Des pieds et des mains
- Du coq à l’âme
- Le plus fort c’est mon père
- Les souliers verts
- Une mère * INEDIT LIVE
- Un paradis quelque part * INEDIT LIVE
- La centenaire
- Les culottes grises * INEDIT LIVE
- À l’heure qu’il est* INEDIT LIVE
- Alphonse
- Ceux que l’on met au monde
- Au nom des frustrées
- Un verre de n’importe quoi * INEDIT
- Surtout vous * INEDIT LIVE
- La visite
- Je m’appelle Marguerite * INEDIT LIVE

Bonus (30 minutes environ) :
- Une journée avec Lynda Lemay (le 25 avril 2007)
- Intégrale des clips de Lynda Lemay

En vidéo, Les souliers verts


Biographie de Lynda Lemay

Lynda Lemay
Née à Portneuf, au Québec, en 1966, Lynda Lemay a écrit sa première chanson, intitulée « Papa, es-tu là ? », à l’âge de 9 ans. Depuis, elle n’a jamais connu l’angoisse de la page blanche. Il ne se passe pas une semaine sans qu’elle n’enrichisse son répertoire constitué de près de 500 chansons.

De son propre aveu, ses créations sortent spontanément de sa tête, de son ventre et de son cœur. « Je suis incapable d’écrire la moindre note de musique, dit-elle. Je trouve des lignes mélodiques en grattant ma guitare et j’enregistre immédiatement ces notes. Je me laisse guider par l’émotion, alors rimes et paroles se bousculent dans ma tête. »

Adolescente timide et réservée, Lynda s’exerce à la littérature. À 18 ans, elle entreprend des études en lettres et commence un roman. Son destin bascule le jour où elle se met à tapoter les touches du piano familial. « J’ai rapidement compris que la chanson était ma vraie voie. »

Lynda est capable d’écrire, de composer et d’interpréter, avec la même veine, des refrains teintés d’humour et des couplets tragiques, évoquant, avec tact, les problèmes de l’euthanasie ou du suicide.

Chaque jour, elle absorbe, telle une éponge, les grands et les petits faits de l’actualité. Ils ressortent ensuite en vrac de son esprit. « J’imagine ma réaction si je me retrouvais dans la situation de mon personnage. Je peux ainsi raconter une histoire déchirante, même dans l’un des moments les plus heureux de ma vie. »

Une ambivalence dont elle a su tirer profit. Son charme et sa jeunesse ne correspondent pourtant pas, a priori, à la profondeur de ses textes. « Le public est surpris quand, après m’avoir entendue, il me découvre pour la première fois, à la télévision ou sur une scène. Il m’écoute alors un peu plus attentivement encore. »

Parfois, on la compare à Brel, Brassens ou à d’autres poètes français. « C’est d’autant plus flatteur que je ne me suis jamais inspirée de leurs œuvres. Parfois, je vous l’assure, j’ai eu à peine l’occasion de découvrir leurs textes ».

Dans ses jeunes années, l’image de la France, pour Lynda, c’était d’abord Johnny Hallyday. Elle collectionne avec passion tout ce qui touche à sa carrière. Les débuts de Lynda remontent à 1988. Elle remporte alors une série de concours au Québec. En France, elle obtient, en 1995, le prix « Sentier des Halles » aux Francofolies de La Rochelle, puis, l’année suivante, deux prix au « Tremplin du Chorus des Hauts-de-Seine ».

Entre ces deux dates, elle enregistre un album sacré Disque platine au Québec : 160 000 exemplaires vendus! En 1996, à Montreux, elle a été l’une des invités d’un hommage à Charles Trenet, organisé par le Festival de jazz. Ce soir-là, Charles Aznavour, présent dans la salle, est tombé sous le charme.

En 2001, on soulignait les dix ans de carrière de Lynda. Une carrière encore bien jeune mais dont le parcours est jalonné de succès et de réalisations remarquables…

Lynda Lemay


Publié le Dimanche 11 Novembre 2007 dans la rubrique Culture | Lu 14887 fois