Sommaire
Senior Actu

Luxembourg – Le système de retraite national menacé d’entrer dans un « cercle vicieux »


Une équipe du Fonds Monétaire International a dressé ce mois-ci un avis mitigé de la situation du système de retraite luxembourgeois ; celui-ci est « l’un des plus généreux de l’OCDE » d’après le rapport, mais il est particulièrement vulnérable, du fait du vieillissement de la population et du grand nombre de non-résidents travaillant au Luxembourg.

Le système de pensions du deuxième plus petit Etat de l’Union européenne (450.000 habitants, juste devant Malte) est fondé sur un mécanisme qui a fait ses preuves de cotisations obligatoires prélevées à la source.

Mais pour maintenir la qualité des retraites dans le long terme, il faudrait, d’après les experts du FMI, « que le pays connaisse régulièrement de forts taux de croissance du PIB ». Le système est en effet menacé d’entrer dans un « cercle vicieux ». L’augmentation du ratio inactif/actif (qui selon les prévisions devrait passer de 33% à 66% d’ici à 2050) risque de créer des tensions à la baisse sur les pensions, qui ne pourront être combattues que par un relèvement des cotisations. L’activité économique nationale devrait en pâtir.

Le Luxembourg est de plus fortement tributaire de sa main-d’œuvre non-résidente (frontaliers et autres) qui est par essence volatile. Celle-ci représenterait près d’un tiers de la force de travail du pays. Une activité déprimée pousserait ces travailleurs mobiles à se tourner vers d’autres cieux, aggravant encore plus la situation économique et celle du système de retraite.

Pour le FMI, la solution consiste à appliquer les recettes préconisées ailleurs – allongement de la durée de cotisation notamment. Mais le rapport recommande aussi de constituer un « matelas » pour les caisses de retraite, afin d’anticiper d’éventuels chocs économiques qui seraient dramatiques dans ce cas, du fait de la mobilité extrême de la main-d’œuvre.

L’idée serait également de lier le montant des retraites versées aux résultats du moment et aux cotisations versées par les actifs, sur le modèle de la réforme des retraites allemande de mars 2004.

Jérémie Lengrais © Senioractu.com 2004


Publié le Mardi 18 Mai 2004 dans la rubrique Retraite | Lu 897 fois