Sommaire
Senior Actu

Lutétia : suicide d’un couple d’octogénaires, amor à mort…

Un couple d’octogénaires, Georgette et Bernard Cazes, 86 ans tous les deux, s’est donné la mort le 22 novembre dernier dans une chambre d’un palace parisien, le Lutétia, en laissant derrière eux une lettre réclamant le droit au suicide assisté. Amor à mort.


Ces deux-là s’aimaient. Et ces deux-là souhaitaient partir ensemble d’une mort douce.
 
C’est ce qu’ils ont fait le 22 novembre dernier… Ils ont loué une chambre dans un palace parisien, le Lutétia, y  ont passé une dernière nuit ensemble et se sont donnés la mort vendredi matin. Le personnel de l’hôtel les a trouvés allongés sur le lit main dans la main. La chambre était parfaitement en ordre au moment de la découverte des deux corps sans vie.
 
Les deux octogénaires ont, semble-t-il, très bien préparé leur passage à l’acte. Ils ont laissé plusieurs lettres dans la chambre, mises bien en évidence. Dans l’une d’elle, « ils expliquent leur geste ». Selon des sources proches de l’enquête, se suicide pourrait résulter de la maladie de l’un des deux. Une enquête a cependant été ouverte par le Parquet pour connaître les causes de leur décès
 
Georgette et Bernard Cazes étaient âgés de 86 ans. Ce couple de retraités vivait dans la banlieue parisienne, à Issy-les-Moulineaux dans les Hauts-de-Seine.
 
Ce double suicide de personnes âgées relance deux thématiques qui reviennent régulièrement dans l’actualité : le suicide des seniors et le droit aux suicide assisté. 


Publié le Lundi 25 Novembre 2013 dans la rubrique Société | Lu 1184 fois