Sommaire
Senior Actu

Lutéine : une molécule bonne pour les yeux mais encore trop peu de Français le savent

L'enquête annuelle réalisée par Frost & Sullivan pour le compte du fabricant de compléments alimentaires Kemin Health, montre qu’en France, la notoriété de la lutéine (antioxydant pour lutter contre la DMLA) a doublé en un an et que près de 70 % des Français considèrent l’exposition au soleil comme le premier facteur d’accélération du vieillissement oculaire.


Lutéine : une molécule bonne pour les yeux mais encore trop peu de Français le savent
Ainsi, selon cette nouvelle étude, cette année, 16% des Français déclarent connaître la lutéine contre seulement 8 % en 2005. La notoriété de la lutéine atteint même 21 % chez les femmes qui sont globalement plus sensibles aux questions de santé et de nutrition.

Dans la majeure partie des pays européens inclus dans cette étude, la même tendance est observée. Ainsi, en Allemagne qui se situe en 1ère position, la lutéine a vu son taux de notoriété passer de 24,7 % à 33,3 %. En Italie, où l’augmentation est la plus significative, le taux de notoriété de la lutéine a bondi de 9,6 % à 25,8 % juste derrière l’Allemagne. Cependant, malgré une augmentation importante, la notoriété de la lutéine en France reste parmi les plus faibles d’Europe puisqu’elle ne se situe qu’en 5ème position devant l’Espagne (9,8 %) et derrière le Portugal (19,2 %) et le Royaume-Uni (20 %).

Des efforts restent donc encore à faire afin de sensibiliser la population française aux bénéfices de la lutéine pour la santé de leurs yeux. Des données fondamentales cliniques et épidémiologiques suggèrent en effet un rôle protecteur de cet antioxydant vis-à-vis des pathologies liées au vieillissement oculaire telles que la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age (DMLA) et la cataracte (opacification du cristallin). L’enquête souligne d’ailleurs qu’en France, l’information du public sur la lutéine est transmise essentiellement par le biais de la presse et des pharmaciens, ces derniers continuant à jouer un rôle important dans la sensibilisation du grand public.

Lutéine : une molécule bonne pour les yeux mais encore trop peu de Français le savent
Cette enquête révèle par ailleurs que pour 69,9 % des Français, l’exposition au soleil constitue le principal facteur d’accélération du vieillissement oculaire. Ce facteur est particulièrement cité par la catégorie des 20-39 ans (84 %) et par les femmes (76 %). Le facteur « temps passé devant la télévision et l’ordinateur », autres sources importantes de lumière, arrive en 2ème position pour 64,3 % des Français.

Avec l’arrivée des beaux jours, il est primordial de ne pas oublier que l’exposition prolongée au soleil favorise le vieillissement oculaire et constitue un des facteurs de risque de la DMLA et de la cataracte. Selon Cécile Delcourt, chercheuse épidémiologiste à l’Institut national de la santé et de la recherche (Inserm), « il est intéressant de constater que la majorité des Français est consciente des risques pour les yeux liés à une exposition excessive au soleil. D’après les études épidémiologiques, il apparaît particulièrement important d’éviter de s’exposer pendant les heures chaudes en été. Le port de lunettes de soleil et d’un chapeau à large bord est également conseillé. »

La lutéine joue un rôle important dans la défense de l’œil contre les effets nocifs de la lumière. Elle est présente en grande concentration dans la rétine où elle filtre la lumière bleue particulièrement agressive pour la rétine et neutralise par son action antioxydante, les radicaux libres générés par l’absorption de la lumière. La lutéine est aussi présente dans le cristallin où elle pourrait jouer un rôle dans la lutte contre l’extraction de cataracte.

L’organisme ne peut synthétiser lui-même la lutéine, celle-ci doit donc nécessairement être apportée par l’alimentation. Il est recommandé, pour atteindre un apport journalier suffisant (à partir de 6 mg), d’enrichir son alimentation en fruits et légumes, notamment en légumes à feuilles vertes tels que les épinards, le chou ou les brocolis, particulièrement riches en lutéine.

L’utilisation des compléments alimentaires peut constituer une aide efficace pour les personnes dont les habitudes alimentaires ne permettent pas d’assurer un apport suffisant en lutéine ou les sujets à risque du fait de leur mode de vie (exposition au soleil, tabagisme…) ou de leurs antécédents familiaux de DMLA. 49 % des Français se disent d’ailleurs prêts à utiliser des compléments alimentaires pour favoriser la santé de leurs yeux.

« Sur la base des connaissances biologiques et épidémiologiques, la lutéine représente un espoir pour la prévention de la DMLA et de la cataracte. En particulier, plusieurs études épidémiologiques ont montré que les personnes ayant des apports alimentaires élevés en lutéine présentent un moindre risque de ces maladies. Il est donc recommandé de consommer une quantité importante de fruits et légumes, et en particulier de légumes à feuilles vertes », précise encore Cécile Delcourt de l'Inserm.

Le vieillissement oculaire, une préoccupation majeure des Français

Parmi les signes du vieillissement, la perte de la vue est vécue pour un Français sur deux comme le plus préoccupant juste devant la perte de mémoire. Par ailleurs, interrogés sur leurs préoccupations en matière de santé, les Français citent la cécité en 5e position devant l’ostéoporose et derrière les maladies cardio-vasculaires, la maladie d’Alzheimer, l’arthrose et le diabète.

L’enquête souligne que si 81 % des Français (jusqu’à 85 % chez les femmes) déclarent avoir entendu parler de la cataracte, ils ne sont que 32,9 % à connaître la DMLA. Pourtant, cette pathologie touche près d’un million de personnes en France et reste la principale cause de cécité dans les pays industrialisés.

Ces deux pathologies liées étroitement au vieillissement oculaire devraient voir leur prévalence augmenter sensiblement dans les années à venir en raison du vieillissement de la population. Le nombre de personnes atteintes de la DMLA devrait notamment doubler d’ici à 2030 alors que les alternatives thérapeutiques restent encore limitées.

Ces résultats soulignent l’intérêt d’une démarche préventive qui passe notamment par une sensibilisation du grand public au rôle de l’alimentation et plus particulièrement de la lutéine pour la santé des yeux. Ils confirment par ailleurs que les effets du vieillissement sur les yeux constituent une préoccupation majeure des Français.

Créée en 1995, la société Kemin Health soutient le Bureau d’Information sur la Lutéine, cellule d’information qui a pour mission de promouvoir les connaissances sur la lutéine et son rôle bénéfique pour la santé oculaire.


Publié le Lundi 24 Avril 2006 dans la rubrique Bien-être | Lu 45173 fois