Sommaire
Senior Actu

Loos-lez-Lille : une maison d’accueil spécialisée pour personnes atteintes de lésions cérébrales graves

Le CHRU de Lille et la Fondation Caisses d’Épargne pour la Solidarité viennent de signer une convention de partenariat, ainsi qu’une convention d’application qui pose les bases d’un premier projet commun : la création d’une maison d’accueil spécialisée pour personnes atteintes de lésions cérébrales graves entraînant une dépendance sévère.


Le CHRU de Lille et la Fondation Caisses d’Épargne pour la Solidarité ont donc signé le 30 octobre dernier, une convention de partenariat qui marque le début d’une collaboration de long terme pour innover dans les secteurs sanitaire et médico-social.

La finalité de cet accord est d’améliorer la qualité de vie des personnes accueillies tout en assurant un suivi sanitaire de ces populations fragiles et affectées dans leur autonomie. La journée sera aussi l’occasion de signer une convention d’application qui fixe le cadre de collaboration d’un premier projet commun : la création d’une maison d’accueil spécialisée destinée à accueillir des personnes cérébro-lésées.

L’originalité du projet réside dans l’association de deux démarches de promotion de la qualité de vie, pour les résidents fragilisés d’une part, et pour les personnels au travail d’autre part. Cette philosophie se traduit par une volonté d’innovation et de valorisation organisationnelle, professionnelle et sociale qui est aujourd’hui associée au projet de modernisation des structures.

Conclue pour une durée de cinq ans, renouvelable, cette convention a pour objectifs de :

- renforcer la collaboration entre la Fondation et le CHRU, par le développement d’actions communes ou complémentaires, dans les domaines où les actions du CHRU de Lille et de la Fondation Caisses d’Épargne pour la Solidarité sont en synergie ;

- répondre aux objectifs définis par les autorités de santé d’amélioration de l’accès aux soins, de la qualité et de la sécurité des soins pour aboutir à un parcours coordonné de soins.

Les domaines de collaboration entre la Fondation et le CHRU concerneront notamment : le montage d’opérations immobilières, financières ou juridiques ; la mise en œuvre d’outils d’amélioration des pratiques ; l’amélioration de la continuité de la prise en charge des soins ; et enfin, la formation du personnel.

Les différents axes retenus feront l’objet de demi-journées de travail, de colloques et de publications. Un comité de suivi, composé de représentants du CHRU et de la Fondation, sera chargé d’identifier les thèmes pertinents de travail, de proposer un programme d’actions communes et d’évaluer le partenariat dans le cadre d’un rapport d’activités annuel.

Un premier projet commun : la maison d’accueil spécialisée de Loos-lez-Lille

Pour répondre à la problématique du devenir des personnes cérébro-lésées, le CHRU a initié ce projet et engagé une consultation avancée avec la commune de Loos. Souhaitant confier la réalisation du projet à un opérateur extérieur reconnu pour son expérience dans le secteur médico-social, il a demandé à la Fondation de se porter opérateur et gestionnaire du projet.

En mai 2009, l’ARS a donné son autorisation pour la création d’une MAS de 47 places dont 5 d’accueil de jour et 6 d’accueil temporaire ou d’urgence. La convention applicative est signée pour une durée de 5 ans renouvelable. Elle a pour objet de définir les complémentarités médicales, administratives, techniques et logistiques entre le CHRU et la Fondation, dans le cadre du fonctionnement de cette MAS, dont l’ouverture est programmée en 2014.

Une collaboration étroite est prévue entre les deux organismes. La MAS accueillera de manière prioritaire mais non exclusive les patients du CHRU relevant de ce type de structure. Le CHRU assurera la prise en charge médicale et soignante des résidents qui en auront besoin (consultations spécialistes, traitements, interventions chirurgicales, utilisation de matériel, admission prioritaire au sein des services du CHRU…).

La coopération entre les deux structures pourra également porter sur la formation du personnel de la MAS, l’évaluation des pratiques professionnelles et éventuellement la facilitation du passage du personnel d’une structure à l’autre, la mise à disposition de compétences professionnelles permettant de satisfaire aux obligations réglementaires du secteur médico-social (lutte contre la maltraitance notamment).

Enfin, le CHRU de Lille s’impliquera de manière active dans le projet médico-social de la MAS en favorisant l’intégration de l’établissement dans les réseaux de proximité, en veillant à l’amélioration continue de la qualité de la prise en charge, en participant de façon conjointe à l’élaboration et à la mise en œuvre de programmes de recherche appliquée et d’innovation, en s’associant aux divers projets d’animation (culture à l’hôpital, solidarité intergénérationnelle).


Publié le Vendredi 2 Novembre 2012 dans la rubrique Santé | Lu 1892 fois