Sommaire
Senior Actu

Location saisonnière : les choses à savoir

A l’approche de l’été, les réservations de logements de vacances se multiplient. La location saisonnière donne parfois lieu à des litiges entre vacanciers et particuliers propriétaires ou professionnels. Le point avec La Finance pour Tous.


Location saisonnière : les choses à savoir
Des documents écrits...
Lorsque vous effectuez votre réservation saisonnière vous devez disposer d'un document écrit : le contrat de location. Il vous donne des informations sur le logement que vous allez louer. Il est important d’obtenir des informations précises, voire des photos, car les bailleurs de locations saisonnières ne sont pas tenus de louer un logement décent, contrairement à une location classique.
 
En revanche, si vous louez un logement dit « meublé de tourisme », vous éviterez ce genre de désagrément.  N’oubliez pas que vous devez être assuré pour ce logement, par le contrat multirisques du propriétaire ou, à défaut, par la garantie « villégiature » de votre contrat multirisques habitation.

http://www.lafinancepourtous.com/
A l’arrivée dans les lieux
Le jour de l’arrivée et de la remise des clefs, le bailleur demandera le prix restant à payer, déduction faite de l’acompte ou des arrhes déjà versés. C’est à cette occasion qu’un état des lieux sera effectué en votre présence. Il reprend les biens matériels et l’état de la location. Profitez-en pour signaler les éventuelles détériorations existantes ou les éléments manquants.
 
Comment faire en cas de litige ?
Si vous n’êtes pas satisfait de votre location, prenez alors des photos et conservez le contrat de location. Faites part de votre désagrément au bailleur pour rechercher une solution à l’amiable. En cas de désaccord persistant, vous pouvez alors vous adresser à une association de consommateurs ou vers l’office de tourisme, qui vous a mis en relation avec le loueur.


Publié le Mercredi 17 Juin 2015 dans la rubrique Tourisme et loisirs | Lu 861 fois