Sommaire
Senior Actu

Lisbonne : Lata 65, seniors graffeurs

Lisbonne. Capitale du Portugal au charme fou. Depuis 2012, grâce à l’opération Lata 65 lancée par Lara Seixo Rodrigues, des graffeurs seniors, hommes et femmes, tagguent les murs de la ville. Un très beau projet artistique qui permet aux ainés de découvrir le street-art, une belle action présentée dans un récent article de Télérama.


Tag, street-art, bombage, graffiti, etc. Des mots qui ne font pas partie du vocabulaire des ainés. En principe. Mais pas à Lisbonne, ville très tagguée dans certains quartiers. En effet, depuis trois ans, l’association Lata 65 sensibilise les plus de 65 ans à l’art urbain (street-art en anglais). Désormais, il n’est donc pas rare de croiser dans les rues et ruelles du Bario Alto ou de l’Alfama, des anciens qui décorent les murs à coup de bombes ! Comme les plus jeunes.
 
Cette association Lata 65 a été lancée en novembre 2012 par Lara Seixo Rodrigues. Le nom est explicite : lata signifiant bombe à peinture en portugais, et le 65 faisant bien évidemment référence à l’âge des membres de ce groupe d’artistes qui découvre un genre artistique généralement réservé aux moins de trente ans.

L’association organise donc régulièrement des ateliers avec ces ainés âgés de 63 à 95 ans. Des sessions qui regroupent généralement une dizaine de personnes qui découvrent les joies de l’art dans la rue. Au grand air. En pleine ville. Avec un sentiment de liberté et de créativité retrouvés ! Depuis 2012, une centaine de seniors ont participé à ces groupes de street-art lisboète.
 
Il faut dire que dans certaines rues encore non restaurées, Lisbonne  a souvent besoin d’un bon coup de rénovation et de peinture. Mais surtout pas sur les splendides azulejos qui décorent cette belle ville du sud de l’Europe. Rappelons que le Portugal, est l’un des pays préférés des seniors français, qui de nos jours, n’hésitent plus à partir s’installer au pays du Fado.
 
Source


Publié le Vendredi 4 Septembre 2015 dans la rubrique Social | Lu 2717 fois