Sommaire
Senior Actu

Link Care Services : pour faciliter la surveillance des patients dépendants

Dans le cadre de la Journée mondiale contre la maladie d’Alzheimer, qui se tiendra le 21 septembre prochain, la société Link Care Services (LCS) présente son tout nouveau service à domicile pour les personnes dépendantes.


Créée en 2006 par Richard Saccone et Laurent Hirsch, LCS s’annonce comme la première société française de services basés sur les technologies de l’information et de la communication, dédiés à la surveillance et à la sécurité des personnes en perte d’autonomie.

Cette jeune entreprise a mis au point avec les professionnels de santé, un nouveau système de vidéo assistance basé sur des analyses comportementales intégrées dans un logiciel d’intelligence artificielle. Un service autonome qui permet, sur le lieu de vie du patient, de détecter toute anomalie de comportement, de l’analyser, de prévenir et d’intervenir si nécessaire. Bref, un véritable soutien pour la surveillance du patient.

De fait, LCS vise à permettre aux accompagnants de trouver un répit de quelques heures, indispensable à leur équilibre physique et psychologique ainsi qu’à la qualité de leur surveillance quotidienne. De la même manière, en établissement d’accueil, ce système assiste les équipes de professionnels en réduisant les délais de prise en charge des incidents révélés, notamment la nuit et garantit la sécurité des patients confiés.

« C’est dans le plus grand respect de l’intimité et sans aucune intrusion, que le dispositif LCS veille sur le patient » précise le communiqué. L’aidant déclenche et éteint le système quand il le souhaite. Quand l’assistance est en marche, toute anomalie comportementale est détectée par des capteurs (images et son), puis transmise au centre serveur LCS. Une équipe formée par des professionnels spécialisés dans les caractéristiques de ces maladies, étudie précisément le contenu des informations et déclenche, si nécessaire, l’intervention des secours après avoir averti la famille. .../...

Parce que toute surveillance nécessite une absolue sécurisation, l’offre LCS se veut totalement personnalisée et s’adapte en fonction de la pathologie, de son évolution, de l’attente de l’entourage, du lieu de résidence du patient… L’installation des capteurs est discrète et s’intègre dans un aménagement sécurisé de l’espace de vie du patient.

Le dispositif LCS a été testé depuis plus de six mois, dans plusieurs familles françaises et dans un centre d’accueil spécialisé. "Un soutien manifestement perçu comme salutaire par l’ensemble des aidants" affirme le communiqué. Après quelques semaines d’utilisation, c’est dans la plus grande sérénité que les accompagnants s’octroient des temps de repos de plus en plus longs au fil du temps et n’hésitent pas à faire pleinement confiance à LCS.

Un premier partenariat avec l’Association de Maintien à Domicile DOM-HESTIA Assistance :
DOM-HESTIA*, soucieux de répondre au mieux aux attentes des patients et des aidants, depuis plus de 20 ans, propose aujourd’hui, le soutien LCS, en complément de ses services de maintien à domicile.

« LCS, c’est l’espace de liberté du patient » souligne Mme Monique Carlotti, directrice de DOM-HESTIA. « Il faut comprendre qu’une assistante de vie, si gentille et dévouée qu’elle soit, est vécue comme « étrangère » aux repères du patient. Elles rapportent souvent qu’elles sont considérées comme des envahisseurs de l’espace intime. En conjuguant la présence des équipes de DOM-HESTIA et de LCS, nous offrons aux patients et aux familles une surveillance intelligente, discrète, non intrusive qui ne voit pas ni ne regarde mais qui signale les alertes estimées dangereuses ».

« Devant la lourdeur humaine et financière du maintien à domicile, LCS répond parfaitement à l’évolution de nos métiers et correspond certainement à l’une des voix d’avenir du maintien à domicile »

*Dom-Hestia Assistance, accompagne les patients et leur famille. Elle compte aujourd’hui 500 familles, soit 400.000 heures de présence, réparties dans l’ouest parisien (Clamart, Malakoff, Issy les Moulineaux, Meudon, Vanves, Boulogne Billancourt, Sceaux, Bagneux et Paris Ouest). Elle participe activement à la recherche pour l’amélioration de la prise en charge de la maladie d’Alzheimer.

www.linkcareservices.com


Publié le Jeudi 18 Septembre 2008 dans la rubrique Habitat | Lu 6987 fois