Sommaire
Senior Actu

Ligue contre le cancer : Les proches, ces autres victimes du cancer…

La Ligue contre le cancer vient de publier aux éditions Autrement, un ouvrage intitulé « Les proches, ces autres victimes du cancer… ». Parce que malgré le rôle indispensable de ces aidants naturels dans le soutien des personnes malades, les proches restent les grands oubliés de la lutte contre le cancer. Un livre hommage mais aussi un ouvrage pour mettre en lumière un sujet complexe et peu visible...


Qui sont les proches de personnes malades ? Quels sont leurs besoins ? Leurs attentes ?
 
De nos jours, la durée d’hospitalisation tend à diminuer… Si elle est plutôt bénéfique pour le malade (et les caisses de la sécu) elle se répercute directement sur le quotidien des proches...
 
Dans ce contexte, quels sont les dispositifs de répit ? Les proches sont-ils suffisamment formés ? Dans cet ouvrage, toutes les personnes concernées témoignent et donnent une vision à 360° des problématiques actuelles des proches dans leur quotidien.
 
A travers ce livre, l’organisation aborde un sujet délicat avec le soutien d’une vingtaine de personnalités qui apportent leurs savoirs et leur vécu pour offrir une photographie, la plus fidèle possible, des situations rencontrées sur le terrain par les proches. 
 
« Avec plus de 8 millions d’aidants en France, la question des proches doit être soulevée. Aujourd’hui, les proches des personnes touchées par la maladie sont dans l’ombre. Nous nous devons, en tant que porte-parole des malades et de leurs familles de mettre un coup de projecteur sur ce sujet trop souvent ignoré » explique Jacqueline Godet, présidente de la Ligue contre le cancer.
 
A l’occasion de la sortie de cet ouvrage, la Ligue a sondé les Français*, pour connaître, quantifier et analyser les besoins et les attentes des proches. A la première question posée, pour vous, que signifie « être proche d’une personne malade » ; les Français répondent : c’est accorder une écoute, assurer une présence pour 98% d’entre-eux ; c’est apporter un soutien administratif pour 88% ; et c’est s’impliquer dans une aide à la vie quotidienne à 84%. Pour définir ce qui unit la personne gravement malade et son proche, les mots qui viennent en premier sont l’amour (68%), la solidarité (45%), l’entraide (43%) et l’amitié (35%).
 
Toujours selon ce sondage, le besoin d’être aidés est prégnant voire très prégnant, notamment pour l’aide à la toilette (85%), pour réaliser des soins médicaux (82%) ou pour s’impliquer dans une aide à la vie quotidienne (76%). Afin d’être en mesure de pratiquer certains actes, nos compatriotes sont favorables à des formations liées aux gestes du quotidien (86%), à l’écoute psychologique (86 %) et aux gestes et aux soins médicaux (80 %).
 
Pour exemple, les Français revendiquent :
- la mise en place de structures pouvant les soulager au quotidien, notamment des lieux d’accueil temporaire de jour du malade pour 90 % des sondés, des gardes de nuit au domicile à 83%, des activités de loisirs ponctuelles pour le malade à 82% ou encore des séjours-vacances organisés pour le malade à 60%.
 
« Puisque le rôle des proches est incontournable et unanimement reconnu, depuis l’annonce de la maladie et pendant toute la durée des traitements, ils ont en retour le droit, eux aussi, à un véritable soutien. La formation des professionnels de santé est ainsi un enjeu majeur pour prendre en compte tous les facteurs qui peuvent aider les malades dans leur parcours contre le cancer, notamment l’écoute et la délivrance d’informations utiles aux proches » poursuit Jacqueline Godet, présidente de la Ligue contre le cancer.
 
Les proches appartiennent à tous les milieux sociaux, ont des besoins spécifiques mais rarement exprimés et leur nombre est en constante augmentation. Mais, parce qu’ils ne sont pas eux-mêmes sujets de la maladie, qu’ils vivent dans l’ombre des malades de façon discrète, leur situation n’a pas fait l’objet de recherches véritables, ni d’une réelle reconnaissance. Et pourtant, être un proche c’est aussi faire l’expérience intime de la maladie de l’autre !



Publié le Jeudi 27 Mars 2014 dans la rubrique Santé | Lu 547 fois