Sommaire
Senior Actu

Lexus NX 300 h : un design incisif et un confort remarquable

Marque de luxe du groupe Toyota, Lexus existe depuis 1989. Dans un premier temps, seuls les Etats-Unis disposaient des berlines de la marque. Les premiers modèles hybrides sont présentés dès 2008 et profitent de l’expérience de Toyota, précurseur en matière de véhicules hybrides avec la Prius.


Lexus NX 300 h
Un design incisif et aux lignes anguleuses, voilà ce qui saute aux yeux lorsque l’on découvre le nouveau NX 300h. Si longtemps, on avait reproché au style japonais une certaine mollesse dans ses formes, ce n’est pas le cas avec cette Lexus. On oublie le bio-design pour entrer dans l’ère des mangas. On apprécie ce mélange de droites incisives et de rondeurs maitrisées. Le dessin des phares participe également à cette nouvelle signature stylistique de la marque.
 
A souligner également le bon équilibre des proportions entre les porte-à-faux et l’empattement. Un des points les plus importants dans l’harmonie des automobiles. Seule l’immense calandre qui mange toute la face avant pourra sembler excessive. Elle dégage cependant une puissance à la limite de l’agressivité. Mais il s’agit là d’une mode que l’on retrouve chez de nombreux constructeurs. On retient également les détails de style comme l’insert métallique qui affine les rétroviseurs extérieurs. Dans le même esprit, la lèvre inférieure du bouclier avant allègent considérablement l’ensemble du bouclier.
 
Un quatre cylindres essence. Pour ce nouveau NX 300h, Lexus a choisi d’associer un quatre cylindres essence de 2,5L de cylindrée à deux moteurs électriques. Le premier de 148ch est associé au train avant tandis que le second de 68 ch entraîne les roues arrière. Précisons que la puissance totale combinée n’offre que 197 CH pour une consommation moyenne de 5 l/100 km. Cette double motorisation est associée à une transmission automatique de type CVT à pilotage électronique (E-CVT). Il s’agit en fait d’une boîte pont à trains épicycloïdaux gérée électroniquement. Précisons que le NX 300h est proposé  en version deux roues motrices ainsi qu’en transmission intégrale.
 
A l’usage, le NX 300h doit être conduit à l’américaine, sans chercher à monter en régime. En effet, à haut régime, la transmission CVT à tendance à devenir bruyante. Mais ce n’est pas la vocation du NX d’être brutalisé. En revanche, son comportement routier est parfait. Surtout si l’on a choisi de s’équiper de la suspension variable adaptative. On est alors dans le meilleur des conforts pour celle qui devient ainsi une grande routière.
 
Au volant, on apprécie également l’affichage « tête haute » qui projette la lecture des informations importantes au niveau du pare-brise. Cela évite d’avoir à quitter la route des yeux pour regarder son GPS ou le compteur de vitesse. Il s’agit là d’une véritable avancée technologique qui vient de l’aviation et qui a été utilisée pour la première fois en automobile dans une Chevrolet Corvette. L’habitacle est vaste et confortable. Les sièges offrent un maintien parfait notamment sous la cuisse. On apprécie également la qualité des matériaux ainsi que les choix décoratifs comme les inserts de bois dans la planche de bord et les contre-portes.
 
Pour ce modèle, Lexus a choisi la solution d’un pavé tactile pour commander les diverses fonctions qui s’affichent sur l’écran central. En revanche, le GPS n’est pas disponible en série sur la version de base du NX 300h. C’est regrettable. A presque 40 000 €, cela semble logique que cet équipement soit de série. Spacieuse et lumineuse, la nouvelle Lexus hybride permet de rouler proprement dans le meilleur des conforts. Précisons également qu’elle est exempte de tout malus et que selon les départements, l’on peut disposer d’une carte grise avec un abattement de 50%. Des arguments financiers qui ne sont pas négligeables. A cet égard, Lexus propose en France deux versions destinées aux entreprises.

Joël Chassaing-Cuvillier. 

La Lexus NX 300h en chiffres

Lexus NX 300 h
Moteur essence 4 cylindres en ligne – 2 494 cm3 (x mm) + Deux moteurs électriques – puissance cumulée 197 ch à    5 700  tr/min (moteur essence) + 143 et 68 ch moteurs électriques AV et AR – 210  Nm à 4400 tr/min (moteur essence) – Boîte automatique à variation continue – Dimensions : 463 x 184,5 x 164,5 cm, empattement 266 cm – Poids : 1785 kg – Pneumatiques 225/60 R17– Vitesse : 180 km/h – Accélération de 0 à 100 km/h : 9,2 s – Émissions de CO2 : 117 gr/km –
 
Prix : 39 590 à 59 890 euros

Lexus NX 300 h

Lexus NX 300 h


Publié le Mercredi 15 Octobre 2014 dans la rubrique Automobile | Lu 2529 fois