Sommaire
Senior Actu

Les trentenaires risquent d’être obligés de travailler jusqu’à 74 ans pour une retraite décente

L’assureur britannique Prudential vient de sortir une nouvelle étude sur l’épargne des jeunes en vu de préparer leur retraite, qui indique que ces derniers n’économisant pas suffisamment, pourraient avoir à travailler jusqu’à l’âge de 70 ans, voire plus, avant de pouvoir prétendre à un niveau de retraite décent.


Selon cette nouvelle étude, les trentenaires d’outre-Manche ont des soucis à se faire quant à l’âge de leur retraite s’ils ne la préparent pas dès maintenant. En effet, les données de cet assureur indiquent qu’actuellement, cette catégorie de la population épargne en moyenne 62 livres par mois soit environ 93 euros.

Or, selon Prudential, si cette génération souhaite prendre sa retraite à l’âge de 65 ans, avec un revenu équivalent aux deux-tiers de leur dernier salaire, tout en touchant leur pension, elle devra mettre de côté, tous les mois, l’équivalent de 600 euros !

Si cette tranche d’âge était disposée à travailler jusqu’à 70 ans, son épargne mensuelle ne s’élèverait plus qu’à 315 euros. En revanche, au rythme actuel de 93 euros par mois d’économie, les trentenaires devront attendre d’avoir 74 ans avant d’imaginer pouvoir s’arrêter de travailler. Pour les autres, la retraite n’interviendrait pas avant 75 voire 78 ans…

Mais les trentenaires ne sont pas les seuls à devoir s’inquiéter de leur avenir de retraité. Les jeunes d’une vingtaine d’années doivent eux aussi, s’attendre à une longue vie de salariés, à moins qu’ils n’envisagent rapidement de faire évoluer leur niveau d’épargne.

Si cette génération, une fois à la retraite, souhaite obtenir l’équivalent des deux-tiers de son dernier salaire, elle devra mettre de côté l’équivalent de 480 euros par mois pour s’arrêter à l’âge de 65 ans. Si elle repousse à 70 ans, elle devra épargner 270 euros par mois et à 72 ans, 190 euros.

Pourtant, selon Prudential, une grande majorité des jeunes est très éloignée de ces niveaux d’épargne, qui semblent, il est vrai, extrêmement élevés. Ainsi, chez les 16/34 ans, 60% des individus n’économisent pas du tout en vu de leur retraite ; 6.5% parviennent à épargner 300 euros par mois et seuls 3.5% des 25/34 mettent de côté plus de 450 euros par mois.

Selon la responsable du département retraite chez Prudential « cette étude est une simulation réelle des revenus de ces personnes une fois à la retraite. Si actuellement de nombreux salariés, en fin de vie professionnelle, estiment pouvoir cesser de travailler à l’âge de 65 ans, en revanche pour les jeunes générations, s’arrêter à cet âge risque de devenir un vrai luxe. Comme ces chiffres l’indiquent, ils vont devoir commencer à économiser dès maintenant, et pour bon nombre d’entre eux, ils seront obligés de travailler jusqu’à l’âge de 70 pour s’en sortir »
Les trentenaires risquent d’être obligés de travailler jusqu’à 74 ans pour une retraite décente


Publié le Mercredi 15 Juin 2005 dans la rubrique Retraite | Lu 2398 fois