Sommaire
Senior Actu

Les seniors sont aussi des gourmands de la vie ! Chronique de Serge Guérin

Cessons de toujours tout voir en gris. La vie n’est pas seulement une succession de problèmes, de soucis ou d’ennuis. Il y a du merveilleux, du joyeux et du soyeux. Aussi. Ces dernières semaines, j’ai participé à différentes manifestations avec des personnes âgées, et même très âgées toutes centrées sur le plaisir, la gourmandise, et l’échange.


Les seniors sont aussi des gourmands de la vie ! Chronique de Serge Guérin
Je me suis ainsi rendu dans plusieurs résidences services de CogedimClub, à Arcachon, Sèvres et Villejuif à la rencontre de personnes âgées. Pendant deux heures, nous avons conversé, échangé, rigolé à propos du chocolat. De fait, le chocolat offre un excellent support pour créer du lien, de la connivence, de l’empathie. Rappelons que seule 2,2% de la population déclare ne pas aimer du tout le chocolat ! Il y a peu de sujet qui puissent produire un tel consensus…
 
Bien sûr, après la rencontre, nous avons dégusté des ganaches, celles de chez Marquet, un formidable chocolatier d’Arcachon, ou les chocolats de chez Maiffret à Sèvres. Encore une fois, ce que je veux retenir c’est l’échange, le plaisir d’être ensemble, la sensation de partager une histoire commune.
C’est important de rappeler que l’on peut discuter, y compris avec des personnes très âgées, sans aborder les questions de santé, de médicaments, de fatigue… On peut rire, partager des souvenirs, développer des projets, évoquer des recettes, échanger des adresses…
 
Toute l’année, je parcours tant et plus le pays pour évoquer le « seniorisation » de la société, rappeler le rôle social essentiel des seniors, évoquer les évolutions dans l’accompagnement des plus âgés, promouvoir le soutien aux aidants, redire que les seniors ont un rôle à jouer dans l’entreprise... Là encore, que de rencontres, que de sourires, que de lumières dans les yeux.  Que d’expériences, de projets et de réalisations. La société est en marche, il faut savoir l’écouter.
 
Un seul exemple, au début octobre, lors d’une journée de travail centrée sur habitat, territoire et vieillissement, plusieurs expériences, projets et réalisations ont été présentés. C’était passionnant. Nulle trace de plaintes, mais des acteurs mobilisés, passionnés et même heureux de faire.
 
Je pense en particulier à la démarche développée dans le quartier des 3 Cités à Poitiers depuis plus de dix ans par l’Établissement Public Local SIPEAL, en parfaite symbiose avec le Centre Social. Un des points les plus saillants du projet provient de la mobilisation depuis 2006 d’un groupe d’habitants travaillant à la création d’une structure médicale de proximité dans leur quartier, le Centre de Santé des 3 Cités. 
 
Un centre social qui fonctionne sur le principe du salariat. Il peut être municipal ou non et a pour ambition d’accompagner les personnes de manière globale, en prenant le temps de connaître le quotidien de chacun, d’aider à la prévention et à l’évolution des comportements. Cette approche s’inscrit dans la santé du XXIème siècle où l’enjeu sera majoritairement d’accompagner et de réduire les méfaits d’une maladie chronique que de soigner définitivement. Le care plutôt que la cure.
 
Signalons que les habitants, devant l’absence de soutien des institutions, c’est le moins que l’on puisse écrire, ont aussi engagé une procédure de crownfunding « social ». Ils recherchent 15.000 euros de don. On peut contribuer sur ce site Internet. Trop souvent encore, les administrations, les politiques, et aussi les médecins, pensent par rapport à leur propres attentes, ou par rapport à leurs représentations des attentes des publics qu’ils devraient servir…
 
Or, le véritable enjeu, c’est de répondre aux besoins réels et d’agir avec les personnes concernées !
 
Serge Guérin, sociologue. Professeur à l’INSEEC. Auteur de « Silver Génération. 10 idées fausses à combattre sur les seniors », Michalon


Publié le Vendredi 23 Octobre 2015 dans la rubrique Chroniques | Lu 1474 fois