Sommaire
Senior Actu

Les seniors seraient plus vulnérables à la pollution de l’air

Pays-Bas - Alors que nos villes et nos campagnes sont de plus en plus polluées et que nos sociétés occidentales vieillissent, une nouvelle étude néerlandaise, menée par l’Université de Groningen, à paraître dans le numéro de juin de "European Respiratory Journal", suggère que les personnes âgées seraient plus vulnérables à la qualité de l’air qu’elles respirent.


Il n’y a plus de doutes possible, la pollution de l’air que nous inhalons quotidiennement nous affecte tous. Elle peut entraîner des maladies respiratoires ou des problèmes cardio-vasculaires. Elle serait même directement incriminable dans 6% des décès et toucherait, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) 1.1 milliard de personnes dans le monde. Toutefois, les divers polluants contenus dans l’atmosphère (monoxyde de carbone, particules en suspension, plomb, etc) semblent être encore plus dangereux pour les seniors.

Un groupe de scientifiques de cette université hollandaise a suivi pendant trois mois 327 hommes âgées de 50 à 70 ans. Ils leur ont demandé de noter par écrit, dans un journal, deux fois par jour, les éventuels symptômes liés à la pollution (essoufflement, respiration asthmatique, maux de gorge, écoulement nasal, etc.). Ils devaient aussi relever quotidiennement, matin et soir, des mesures respiratoires.

Les chercheurs ont ensuite comparé les résultats avec les niveaux de pollution enregistrés durant cette période. Les individus âgés, allergiques ou sujets à l’hyperréactivité bronchique, se sont révélés plus sensibles aux taux de pollution élevés, qui nuisent à leurs fonctions respiratoires.

Ils en ont conclu que ce groupe de personnes âgées s’avère particulièrement fragile et préconisent des mesures de protections visant à amoindrir les effets de cette pollution.

Lire aussi : Mexique – Des seniors servent à étudier les effets de la pollution sur la santé
Les seniors seraient plus vulnérables à la pollution de l’air


Publié le Mardi 24 Mai 2005 dans la rubrique Santé | Lu 3866 fois