Sommaire
Senior Actu

Les seniors représentent un quart de la clientèle des clubs de sport

Les seniors sont en majorité trop sédentaires, ce qui est mauvais pour leur santé. Pourtant, de plus en plus souvent, les pouvoirs publics mais aussi les professionnels de santé ou les médias, conseillent aux plus de 50 ans de pratiquer régulièrement une activité physique. Aux Etats-Unis, il semblerait que le message ait été entendu depuis longtemps déjà. En effet, depuis une quinzaine d’années, les clubs de sport se sont adaptés aux quinquagénaires et plus. Résultat : ils sont assiégés par les seniors et réalisent par ailleurs de confortables bénéfices.


Depuis quinze ans déjà, l’industrie du fitness aux Etats-Unis s’est intéressée à la clientèle senior. Ainsi, de nos jours en Amérique, selon l’Association internationale des clubs de sport et de santé, les 55 ans et plus représentent un quart de la clientèle des centres de fitness et les programmes adaptés à cette population ne cessent de se développer, indique un récent article de l’Associated Press.

Il est vrai que dans les salles de sport, les plus de 50 ans ne peuvent pas tous suivre le même rythme que les adeptes plus jeunes. Ils n’ont pas tous envie, non plus, de se retrouver au même moment à pratiquer des exercices différents. Par ailleurs, certaines femmes seniors se sentent plus à l’aise lorsqu’elles sont entre elles. « Je n’aime pas être entourée de toutes ces jeunes qui font du 36 » indique une sexagénaire. « Je préfère un endroit où les gens de mon âge peuvent se sentir à l’aise, et de nos jours ce n’est pas trop compliqué à trouver » ajoute-t-elle.

En effet, alors que dans les années 90, les clubs de fitness tentaient d’attirer uniquement une clientèle de jeunes adeptes des machines dernier cri, des bars à jus de fruits et des salons de bronzage, l’offre a évolué et les grandes enseignes proposent maintenant des cours plus accessibles, tels que l’aquagym, la marche, l’aérobic sur chaise, etc. qui sont tous plus adaptés à une clientèle qui a dépassé la cinquantaine.

Ainsi, le groupe Bally Total Fitness a récemment lancé une campagne de communication destinée plus spécifiquement aux baby-boomers. Elle représente une grande variété de personnes différentes, de manière à ce que les plus jeunes membres de cette chaîne de salles de fitness ne se sentent pas mis à l’écart non plus. « On a décidé de s’éloigner de l’image classique qui ne montrait que des jeunes aux physiques de dieux grecs » indique le responsable du marketing de cette entreprise.
Les seniors représentent un quart de la clientèle des clubs de sport

Les seniors représentent un quart de la clientèle des clubs de sport
Un autre groupe de franchisés, le Gold’s Gyms, qui se trouve en Californie et qui cherchait jusqu’à maintenant à séduire les jeunes clients plutôt aisés, commencent à cibler les seniors dans ses nouvelles campagnes de publicités.

Toutes les tranches d’âges sont représentées et les sportifs aux cheveux gris sont traités sur un même pieds d’égalité : habillés de la même manière et pratiquant des exercices physiques.

L’enseigne à même tendance à tourner en ridicule les sportifs bodybuildés et préfère mettre en avant les individus qui pratiquent le sport pour la santé et le bien-être physique et moral.

D'autre part, de nombreuses franchises Gold's Gym proposent maintenant à leurs clients, l’accès aux programmes de fitness Silver Sneakers, qui sont proposés depuis 1992 aux seniors bénéficiaires du Medicare, équivalent de la Sécurité sociale américaine. Ces cours portent plus spécifiquement sur les préoccupations des quinquas et plus en travaillant l’équilibre ou en pratiquant des exercices qui visent à réduire la perte de masse musculaire. Alors que le programme était proposé dans 400 centres il y a trois ans, il est maintenant disponible de plus de 1.250 centres. Dans certains clubs, en cinq ans, le nombre de membres seniors a doublé. « Il faut que les aînés se sentent à l’aise lorsqu’ils entrent dans un club de fitness » indique le porte-parole de ce groupe. « Pour beaucoup, ces lieux leur sont encore étrangers et sont réservés à des générations plus jeunes ».

Si les nombreux clubs de fitness américains se tournent depuis quelques temps vers les clients de plus de 50 ans, ce n’est pas uniquement pour le bien-être physique des seniors. Les chaînes ont vite compris que ces citoyens souvent aisés ont beaucoup de temps libre. Ils leur proposent donc des programmes à des horaires décalés, pendant lesquels, traditionnellement, les salles étaient presque vides. Cela leur permet donc d’optimiser le remplissage des centres et d’éviter les moment de creux pendant les heures travaillées. D’autant plus, qu’un bon nombre d’entre eux ont vu leur nombre de membres diminué.

Et si les boomers et les seniors faisaient repartir cette industrie tout en se maintenant en forme ? Ce ne serait pas si mal, et toute le monde en sortirait gagnant.


Publié le Jeudi 24 Novembre 2005 dans la rubrique Bien-être | Lu 7170 fois