Sommaire
Senior Actu

Les seniors et les présidentiables : Chirac, non ! Plutôt Sarkozy, et pourquoi pas Royal ?

Les universités d’été des grands partis politiques viennent de se terminer. Même si les candidats(tes) aux présidentielles ne se sont pas encore tous(tes) déclarés(ées), l’échéance se rapproche maintenant à grands pas. Dans ce contexte, le site internet Seniorplanet.fr, a organisé un sondage en ligne*, visant à mieux cerner l’électorat des 50 ans et plus, et connaître leurs préférences politiques et leurs intentions de vote.


Les électeurs de 50 à 70 sont ceux qui votent le plus régulièrement, indiquait en 2003 une enquête de l’Insee. De part leur nombre et de part leur assiduité à se rendre aux urnes, ces citoyens risquent donc de peser sacrément lourd lors des prochaines élections présidentielles. D’où l’intérêt d’étudier dès maintenant, leurs préférences politiques et d’essayer d’en savoir un peu plus sur leurs intentions de vote.

Ainsi, selon le sondage de Seniorplanet.fr, réalisé en ligne fin août 2006, une grande majorité des seniors (82%) s’intéressent à la politique de près ou de loin et 60% considèrent que voter est un acte citoyen et essentiel. D'ailleurs, 93 % ont voté aux présidentielles de 2002, et 91 % affirment d'ores et déjà qu'ils glisseront leurs bulletins dans l'urne en 2007.

Plus de la moitié ont déjà choisi leur candidat. C'est en premier Nicolas Sarkozy (36% des intentions de vote) et en second Ségolène Royal (26% d'intentions de vote). Ce duo est en tête de tous leurs classements : présidentiables, candidats au second tour, futur vainqueur. Au détriment de Jacques Chirac, tout juste cité comme candidat favori ou présidentiable et n'ayant aucune chance d'être élu. Il est d'ailleurs le Président de la République qui les a le moins marqués...

Les seniors, la politique et le vote :
42% sont engagés politiquement (convictions, militantisme, vie locale), 40% le sont un peu et 16% pas du tout. Voter est pour 60% d'entre eux un acte citoyen et pour un quart un mode d'expression démocratique. Seuls 3% le considèrent inutile. Voter aux présidentielles est systématique, mais de moins en moins intéressant pour 15% d'entre eux. Quelque 9% ne se décideront à aller jusque dans l'isoloir qu'en fonction des candidats.

Leur vision des présidentielles 2007 :
40% estiment que Nicolas Sarkozy a des chances d'être élu (36% d'intentions de vote), 20% estiment que ce sera plutôt Ségolène Royal (26% d'intentions de vote), Jean-Marie Le Pen (5% d'intentions de vote) ou François Bayrou (4% d'intentions de vote). Huit sur dix des répondants ont accepté de jouer les devins. À la question "Qui a des chances d'être élu aux prochaines élections présidentielles" la réponse est Nicolas Sarkozy (39% des personnes qui se sont prononcées, 15% n'ayant pas d'opinion). Ségolène Royal le serait pour 20% d'entre eux.

Leurs présidentiables pour 2007 :
On retrouve naturellement tous les ténors de l'échiquier politique avec cependant quelques surprise dans l'ordre d'apparition (ou de disparition...). Nicolas Sarkozy est le premier cité avec 61% des réponses, suivi de Ségolène Royal (47%), puis de François Bayrou (35%), Dominique Strauss-Kahn (26%) et Jean-Marie Le Pen (19%). Surprise : Nicolas Hulot (16%) devance Dominique de Villepin (14%) et Lionel Jospin (13% des personnes ayant répondu pensent que l'ancien candidat était présidentiable) et même Jacques Chirac (9%).

François Hollande, Valéry Giscard d'Estaing, Françoise de Panafieu, José Bové, Christian Blanc, Daniel Cohn-Bendit, Noël Mamère, Arlette Laguiller sont eux par contre sous la barre des 6% d'estimation de "présidentiabilité" précise Seniorplanet dans son communiqué.

Le portrait robot du bon candidat :
Pour les quinquas et plus, un candidat aux élections présidentielles doit être d'abord et avant tout honnête (83%), puis "ouvert au dialogue" (60%), fidèle à ses convictions (57%), réaliste (51%), expérimenté (50%), tenace et volontaire (49%), être "maître de lui et rassembleur" (48%).

Qu'il soit cultivé, stratège, bon orateur, économiste importe bien moins... En revanche, les seniors déplorent avant tout "la langue de bois" et "l'incohérence entre le dit et le fait" (+70%), la focalisation sur des problèmes sans solution (54%) et la bassesse et la calomnie (52%), le nombrilisme (49%) et la sur-médiatisation (43%)...

Leurs votes au présidentielles 2007 :
91% sont déterminés à voter aux prochaines élections, 5% si ils y pensent, seuls 3% s'y refusent. Un bon tiers (35%) ignorent encore pour qui ils votereront, 13% sont toujours indécis. Un peu plus de la moitié, 51%, savent par contre à qui va aller leur vote. Ce sera d'abord à Nicolas Sarkozy (36%), puis à Ségolène Royal (26%), Jean-Marie Le Pen (5%), François Bayrou (4%). Surprise encore, un outsider, Jean-Marc Governatori de la France en action, devance Laurent Fabius, Lionel Jospin, Philippe de Villiers, Marie-Georges Buffet et autre DSK avec 3%. Enfin, 4% désirent garder le secret...

Quant au duel du second tour, sur 80% qui se risquent à des estimations, 20% avouent n'en avoir aucune idée, 41% envisagent un affrontement Sarkozy/Royal, 9% un duel Sarkozy/Le Pen, mais quoi qu'il en soit, plus un combat droite/gauche (8%) que droite/extrême droite (1 %). Ils redoutent un affrontement avec Jean-Marie Le Pen, que ce soit avec Nicolas Sarkozy ou Ségolène Royal, à tel point que c'est l'éventualité qu'ils jugent la plus improbable.

Toutes leurs présidentielles :
Lors des présidentielles, ils votent : 93% ont voté aux présidentielles en 2002, 88% à celles de 1981, 89% à celles de 1988, 92% à celles de 1995. Les élections qui les ont le plus marqués sont sans conteste celles de 1981 (61%) –"un espoir", "une catastrophe", puis celles de 2002 (53%), -"l'émergence de l'extrême droite", "la défaite de la gauche".

Tous leurs présidents :
Les présidents qui les ont le plus marqués sont Charles de Gaulle (71%), François Mitterrand (45%), Valéry Giscard d'Estaing (14%), Georges Pompidou (13%) et Jacques Chirac en dernier lieu (10%). C'est encore Charles de Gaulle qui est l'auteur de leur "présidentielle citation" favorite : "Le président de la République ne saurait être confondu avec aucune fraction. Il doit être l’homme de la nation tout entière, exprimer et servir le seul intérêt national."

* « Les présidentiables et les présidentielles - Elisez vos candidats aux élections présidentielles 2007 », sondage mis en ligne du 19 au 25 août 2006 - 1659 réponses validées.
Les seniors et les présidentiables : Chirac, non ! Plutôt Sarkozy, et pourquoi pas Royal ?


Publié le Lundi 4 Septembre 2006 dans la rubrique Divers | Lu 7298 fois