Sommaire
Senior Actu

Les seniors et le pain

Selon l’étude publiée début février intitulée « Les Français et le pain », dévoilée dans le cadre du Salon Europain à Villepinte et qui fait le point sur les relations que nos compatriotes entretiennent avec cet aliment de base, on apprend, sans trop de surprise, que les seniors sont des amateurs de pains à la qualité artisanale.


Les seniors et le pain
Selon cette grande étude totalement inédite, les seniors apprécient le pain de qualité artisanale. Ils privilégient les pains réputés meilleurs pour leur santé. Comme les plus jeunes, ils sont seuls ou en couples et ont besoin de petites quantités et de longue conservation. Ils pratiquent la congélation pour ne pas gâcher et pour avoir toujours du pain à disposition. Ils s’intéressent également aux nouveautés pour renouveler leurs tables festives et faire plaisir à leurs petits-enfants.      
 
Pour les plus âgés, le pain évoque un imaginaire traditionnel et la boulangerie artisanale. Pour les plus jeunes, le pain c’est ce que l’on  peut tartiner ou qui sert de support aux sandwichs (y compris wraps, pitas ou pains suédois). « La grande force du pain, c’est d’avoir su occuper tout l’espace  qui existe entre ces visions presque diamétralement opposées » indiquent les responsables de cette étude.
 
D’une manière générale, la baguette, classique ou tradition, reste la « favorite », le pain quotidien par excellence, que ce soit en accompagnement ou pour les sandwichs.
 
Pain et santé : il faut clarifier et réassurer

Pour la plupart des consommateurs, le pain est un aliment de base, à priori sans danger et même   bon pour la santé. Pour d’autres, plusieurs questions méritent réponses : le pain et la prise de poids, le pain et l’hypertension, par exemple. Une communication, du type « savoir bien intégrer le pain dans son alimentation » (en particulier les pains blancs et industriels), aiderait à clarifier les perceptions et à dissiper les idées reçues.
 
L’étude met en avant six catégories de consommateurs de pain. Deux concernent plus spécifiquement les seniors :

Les Gourmets Gourmands (plutôt des retraités, plus présents dans le nord-est) ou le « pain aliment », représentent 14% des Français. Pour eux, le pain est encore un « aliment », un incontournable, à la base de leur alimentation. Ils en consomment beaucoup (31% mangent plus des trois quarts d’une baguette par jour), tout en ayant une vision très qualitative. Ils en achètent beaucoup de types différents (47% achètent plus de dix types) et sont très sensibles à la fabrication artisanale du pain, sa cuisson et les variétés. Leur consommation est globalement en hausse.
 
Les Conservateurs ou le pain tradition représentent 11% des Français (hommes, retraités, plus de 60 ans et ruraux). Pour eux, le pain est incontournable et doit être consommé quotidiennement, à chaque repas. Ils se fournissent surtout dans les boulangeries indépendantes, apprécient la cuisson sur le lieu de vente et les farines d’origine France. Ils privilégient la baguette classique et le pain de campagne.
 
Toujours selon cette étude, les consommateurs choisissent leurs lieux d’achat selon différents critères, dont le plus important est la qualité du pain vendu. Pour les Français, la qualité est donc le premier critère ! Elle s’évalue à plusieurs niveaux : le plaisir sensoriel qui englobe autant le goût et la texture que l’aspect ; l’attention portée à la fabrication ; l’apport nutritif et roboratif (un pain digeste, mais qui « cale » !) et enfin les facteurs pratiques comme la conservation, la congélation, etc.


Publié le Jeudi 3 Mars 2016 dans la rubrique Nutrition | Lu 1689 fois