Sommaire
Senior Actu

Les seniors et Internet : comment surfer en toute tranquillité ?

Afin d’aider les seniors qui débutent sur Internet, et afin de rassurer ceux qui sont encore réticents à divulguer leur numéro de carte bleue et autres données personnelles sur les sites de e-commerce, la société Trend Micro, spécialisée dans la sécurité des contenus en ligne rappelle ci-dessous quelques règles de bon sens à avoir toujours présentes à l’esprit dès que l’on surfe sur la Toile.


Internet est un outil formidable et les seniors ne s’y trompent pas !

Ils sont en effet 17,5 millions à s’informer ou à faire des achats en ligne -donc sans avoir à se déplacer- mais cet outil peut aussi représenter une menace si l’on ne respecte pas certaines règles de sécurité dont les seniors ne sont pas toujours bien informés.

Pour que la navigation sur Internet rime uniquement avec plaisir, Rik Ferguson, expert chez Trend Micro (spécialiste de la sécurité sur Internet), propose donc quelques règles d’or, des conseils pratiques et un lexique permettant de s’y retrouver dans les méandres du jargon informatique :
Les seniors et Internet : comment surfer en toute tranquillité ?

Les quatre règles d’or à respecter :

- Etre attentif lors de la navigation

Faire très attention si une adresse Internet (ou URL) paraît bizarre. Si un site ne semble pas familier ou qu’il s’agit de données sensibles, vérifier que l’adresse du site commence bien par « https ».

- Stopper les logiciels espions (cf lexique)

N’installer sur son ordinateur que des programmes sûrs et dont on a besoin, éviter l’installation ou le lancement d’un programme proposé sur un site inconnu ou dans un email. En cas de doute, ne rien installer sur l’ordinateur.

- Sécuriser les réseaux sans fil (WiFi)

Lorsqu’on se connecte à Internet via un réseau sans fil, il faut s’assurer qu’il soit protégé par un mot de passe et un pare-feu (la plupart en sont dotés) qui permettra de limiter les accès entrants. D’une manière générale, éviter d’utiliser son numéro de carte bleue lorsqu’on se connecte depuis une borne WiFi (ou hotspot) en accès libre.

- Mettre à jour les logiciels

S’assurer que ses logiciels sont bien mis à jour. Les navigateurs Internet et les systèmes d’exploitation des PC (autrement appelés OS pour Operating System) sont les plus visés par les pirates, c’est pourquoi il faut constamment mettre à jour son système d’exploitation en appliquant les mises à jour recommandées par Windows Update mais également par les autres logiciels déjà installés (Java, Adobe etc.)

Autres conseils à appliquer :

- Rester méfiant lorsqu’on reçoit un mail réclamant des informations relatives à son compte en banque, à son compte client ou à son compte d’assuré social : les organismes financiers et les administrations ne demandent jamais d’informations personnelles par courrier électronique
- Ne jamais cliquer sur un lien douteux dans un e-mail
- Se tenir informé régulièrement de l’actualité sur le hameçonnage (cf lexique)

Les logiciels indispensables :

- Logiciel anti-virus : installer la dernière version du logiciel de sécurité et effectuer régulièrement des mises à jour.
- Pare-feu : un pare-feu est une barrière logique qui fonctionne en temps réel pour empêcher les criminels de se connecter directement à l’ordinateur.
- Filtre courrier indésirable : la plupart des logiciels de messagerie utilisent des filtres pour le spam (cf lexique), mais certains emails non sollicités arrivent toujours à se glisser dans les boîtes de réception : en cas de doute, ne pas ouvrir et surtout ne pas cliquer sur les liens qu’ils contiennent !

Petit lexique informatique :

- Spam : courrier non désiré arrivant dans la boîte de réception. La plupart du temps à but commercial, il propose des produits contrefaits ou qui n’existent même pas.
- Hameçonnage (ou « phishing » ou « filoutage ») : technique ayant pour but de dérober des informations aux internautes par le biais d’emails usurpant l’identité d’un tiers de confiance (banque, administration). Le texte de l’email invite les destinataires à se rendre sur un site contrefait pour y divulguer leurs informations personnelles (numéros de compte, identifiant, mots de passe).
- Faux site : ces sites Internet sont crées pour être la réplique parfaite de ceux auxquels ils essayent de ressembler, habituellement des sites de banques, de boutiques en ligne ou de réseaux sociaux. Les malfaiteurs utilisent ces sites pour leurrer leurs victimes afin de récupérer leurs identifiants et mots de passe. Vérifier l’adresse du site sur lequel on navigue et préférer l’utilisation de favoris.
- Spyware ou logiciels espions : programmes malveillants créés pour voler les informations personnelles et confidentielles afin de les transmettre aux malfaiteurs qui les utiliseront ensuite. Le spyware s’installe sur le PC à l’insu de son utilisateur et transmet les informations en toute discrétion. Pour repérer leur présence, procéder régulièrement à une vérification (ou scan) du disque dur sur un site gratuit tel que http://housecall.trendmicro.com/fr/
- Fenêtres pop-up : logiciels qui font apparaître de la publicité sur les ordinateurs ou qui remplacent l’annonce légitime par un autre site contrefait : il est préférable d’éviter de cliquer dessus.


Publié le Vendredi 4 Juin 2010 dans la rubrique Internet | Lu 6729 fois