Sommaire
Senior Actu

Les seniors, amateurs de littérature érotique

À l’approche de la Saint-Valentin et à l’occasion de la sortie de leur collection « Les Classiques Erotiques », les éditions La Bourdonnaye et l’institut Opinionway se sont penchés sur les usages des Français en matière de littérature érotique. On y apprend, entre autre, que les plus de 65 ans sont des lecteurs assidus !


Les seniors, amateurs de littérature érotique
Il suffit de parcourir les allées de la Fnac et des petites librairies de quartier pour rapidement s’apercevoir que la clientèle senior y est surreprésentée. Mais ce que l’on sait moins en revanche, c’est que les seniors de plus de 65 ans sont également de grands amateurs de littérature érotique.
 
C’est en tout cas ce qu’indique cette nouvelle étude Opinonway pour le compte de l’éditeur La Bourdonnaye qui montre que les deux-tiers (65%) des plus de 65 ans ont déjà lu un ou deux livres érotiques. Viennent ensuite les 50-64ans avec 58%. Bref, les plus de cinquante ans aiment les lectures coquines !
 
Comme le soulignent les responsables de cette enquête : « ces tranches d’âge, moins impactées par le développement des supports vidéo érotiques, semblent avoir une affinité plus forte avec le support papier. En parallèle, les hommes sont également plus enclins (54%) à poser les yeux sur ce genre d’ouvrage que les femmes (48%) ».
 
Le niveau de vie semble également important. Alors que 59% des cadres supérieurs reconnaissent avoir lu des ouvrages érotiques (dont 22% plusieurs fois), seuls 43% des personnes issues de catégories plus populaires se déclarent amateur du genre. Enfin, à l’image de la littérature au sens large, les plus diplômés et les plus aisés lisent plus de littérature érotique.
 
Lorsqu’ils choisissent d’acheter un ouvrage coquin, les Français préfèrent largement le papier (87% contre 13% des ouvrages numériques). A noter par ailleurs que plus d’un tiers des sondés s’offrent ces livres en ligne plutôt qu’en point de vente physique, soit quasiment le double par rapport à la littérature générale. Malin, les internautes évitent le potentiel jugement de valeur des vendeurs et des clients sur leurs lectures…
 
Tout comme la lecture en général, la lecture d’ouvrages érotiques est avant tout… un plaisir solitaire pour 79% des Français. Très lié à l’intimité, ce genre se consomme plutôt à l’intérieur du domicile, pour plus des deux-tiers (69%) dans la chambre ou dans le salon (44%). Sans trop de surprise, très rarement dans les lieux publics (5%) ni dans les transports en commun (2%) ! 


Publié le Mercredi 10 Février 2016 dans la rubrique Culture | Lu 1405 fois