Sommaire
Senior Actu

Les salariés seniors sont moins sujets au stress, selon une nouvelle étude

Une toute nouvelle étude américaine réalisée par l’Université du Michigan sur plus de 1.500 personnes âgées de 53 à 85 ans, montre que les salariés seniors sont généralement moins sujets au stress relatif au travail que les plus jeunes, et semblent également mieux profiter de la vie.


D’ici 2010, les salariés d’âge moyen et les employés seniors seront plus nombreux que leurs jeunes collègues. Dans ce contexte démographique inédit, le bien-être des travailleurs « âgés » risque de devenir un sujet de préoccupation incontournable pour les responsables d’entreprises mais également pour les responsables politiques. On tous cas, on l’espère…

L’Institut de recherches sociales de l’Université du Michigan vient donc de présenter à San Francisco (Etats-Unis), cette nouvelle étude lors de la rencontre annuelle de la Société américaine de gérontologie.

L’enquête a porté sur l’analyse de la prévalence de différentes sortes de stress liés au travail chez 1.544 participants âgés de 53 à 85 ans, et sur l’incidence de ce stress sur la vie quotidienne et la santé physique. Tous les sondés travaillaient au minimum 20 heures par semaine.

« D’une manière générale, les salariés seniors ne montrent pas de niveaux élevés de stress lié au travail » explique Fisher, une psychologue organisationnelle spécialisée dans le domaine de l’équilibre entre vie personnelle et travail. Seule un peu plus de la moitié des sondés ont indiqué qu’ils devaient faire face à des situations de concurrence dans leur travail et 47% ont admis que la pression due au temps pouvait être une source de stress. .../...
Les salariés seniors sont moins sujets au stress, selon une nouvelle étude

Par ailleurs, toujours selon cette étude, seuls 19% des travailleurs âgés ont reconnus qu’ils ne se sentaient pas en sécurité à leur poste. « Compte tenu de ce que nous savons quant aux problèmes de discrimination par l’âge et du climat économique actuel en matière de chômage, ce chiffre est incroyablement bas » a remarqué Fisher. Au final, il n’y aurait que 15% des participants à indiquer que leur travail pourrait interférer souvent ou presque tout le temps avec leur vie personnelle. Et enfin, 2% ont rapporté que c’était leur vie personnelle qui au contraire, pouvait jouer sur leur travail.

« De nombreux travailleurs seniors n'ont plus d'enfants à la maison », explique Fisher. « Ils n’ont donc plus les mêmes préoccupations que les plus jeunes et les populations d’âge moyen qui doivent jongler avec leurs responsabilités familiales, leur travail et leurs besoins personnels ». Les résultats de cette étude montrent également que les employés qui ressentent moins de stress dans leur travail sont plus satisfaits dans leur vie de famille et sont d’une manière générale, en meilleure forme physique.

Cependant, notent les auteurs de cette enquête, plusieurs études indiquent que la pression liée au temps s’est globalement aggravée au cours de vingt dernières années. Et ceci concerne aussi bien les jeunes que les anciens. « Les nouveaux appareils de type Blackberries ont augmenté le temps passé à travailler » affirme Fisher. « Mais il est particulièrement important d’observer les effets que cette pression peut engendrer chez les salariés seniors, dont la santé est plus fragile que celles des jeunes ».

Voici quelques conseils et recommandations de base de Fisher, destinés aux salariés jeunes ou plus âgés qui doivent faire au stress au travail :

- Premièrement, elle conseille de prendre bien soin de soi. « Dormez suffisamment. Le manque de sommeil à long terme compromet le fonctionnement du système immunitaire, ce qui rend susceptible d'être malade ». Faites régulièrement de l’exercice physique. Cela peut aider votre organisme à composer avec le stress, réduire l'anxiété et augmenter le niveau d'énergie au travail.

- Elle recommande ensuite de s’engager dans une gestion active de votre temps. Utilisez les stratégies qui fonctionnent le mieux pour vous, préparez-vous des listes de choses à faire, de manière à répertorier les tâches à réaliser et à établir des priorités. « Avec toutes les technologies qui brouillent les frontières entre le travail et la vie personnelle, il est important de préserver du temps qui n'est destiné à quelque travail que ce soit », conclut-elle.


Publié le Vendredi 23 Novembre 2007 dans la rubrique Emploi | Lu 7194 fois