Sommaire
Senior Actu

Les rouges des Baux de Provence : de belles et chaleureuses surprises

Soyons honnêtes, qui n’a pas eu une fois dans sa vie une réticence vis à vis des vins du sud. Une vigueur excessive, pour des vins que l’on a pu qualifier avec gentillesse de vin de soif. Et lorsque l’on découvre une pépite, la moindre des choses est de reconnaître que le sud peut réserver de belles surprises.


Aujourd’hui, c’est l’AOP des Baux de Provence qui nous offre des vins agréables et qui laisse un bon souvenir. « L’Affectif » de Jean André Charial rentre dans cette catégorie de vins coups de cœur. Un vin qui présente la particularité d’être la propriété du chef de l’Oustau de Baumanière depuis 2001. Un vin produit au sein du domaine de Lauzières.
 
Une passion qui s’accorde parfaitement avec ses choix culinaires où il traite avec amour les produits de la Provence. Cet Affectif est avant tout soyeux et délicat, il n’y a aucune rudesse dans ce vin du sud. Une robe sombre presque violacée, une bouche de fruits noirs, il convient à une cuisine épicée et parfumée aux herbes comme un carré d’agneau.
 
Toujours élevé en AOP des Baux de Provence, le Château d’Estoublon bénéfice du traitement d’une agriculture biologique en plein cœur du parc naturel des Alpilles. Vieilli en fûts de chêne, il possède une puissance naturelle qui n’exclut pas une certaine délicatesse en bouche. Sa robe dense lui confère le côté charnu d’un vin de soleil. Une belle pièce de viande rouge lui conviendra parfaitement.
 
Joël Chassaing-Cuvillier



Publié le Vendredi 9 Décembre 2016 dans la rubrique Consommation | Lu 1147 fois