Sommaire
Senior Actu

Les petits frères des Pauvres ont 70 ans cette année : une institution

Cela fait déjà 70 ans que les petits frères des Pauvres accompagnent les personnes âgées pauvres et isolées. Créée par Armand Marquiset au lendemain de la Seconde guerre mondiale, cette association n’a jamais baissé les bras et poursuit sans relâche son combat pour conserver intactes les valeurs de son fondateur. Le 19 avril prochain, « les petits frères » célèbreront leurs sept décennies d’engagement.


« Je m’installai dans un petit local de concierge le jour de Pâques 1946, et commençai ce jour‐là ma vie de petits frères des Pauvres (…) J’avais noté cent adresses parmi les vieillards qui me semblaient les plus pauvres et rapidement je commençais à apporter, deux fois par semaine, trente repas à ces trente premiers « vieux amis » » indique Armand Marquiset, fondateur de l’association.
 
Dans quelques jours, cela fera donc 70 ans que les petits frères des pauvres soutiennent des personnes âgées fragiles, isolées, en situation de pauvreté, d’exclusion, de maladies graves ; en priorité celles qui sont âgées de plus de cinquante ans.
 
Et la société actuelle « n’arrange rien à l’affaire »… La crise, l’allongement de la durée de vie et le vieillissement de la population, nos modes de vie qui créent de l’éloignement géographique (familles éclatées, les enfants vivent parfois très loin de leur parents), les disparités régionales, avec des zones de forte ruralité mais également de nouvelles populations à accompagner (vieux migrants, personnes malades, personnes en grande précarité…)
 
Au regard de toutes ces évolutions, l’association doit adapter ses actions tout en étant plus que jamais fidèles aux valeurs d’Armand Marquiset, qui privilégie le soutien affectif et les relations humaines pour lutter contre la pauvreté relationnelle.
 
Depuis 70 ans, il s’agit de privilégier l’accompagnement sur le long terme. L’aide apportée se fonde sur la relation privilégiée et durable entre les ainés et les bénévoles. L’accompagnement s’étale en règle générale de cinq à quinze ans, et peut, bien évidemment, se prolonger jusqu’à la fin.   

Au‐delà des actions emblématiques comme les réveillons de Noël ou les séjours de vacances, l’association se mobilise également pour proposer des solutions innovantes d’habitat et pour aller sur de nouveaux territoires, comme dans les zones rurales. La structure est également la « voix » des personnes âgées isolées dans le débat public (comme récemment dans la loi d’Adaptation de la société au vieillissement).
 
Aujourd’hui, l’association compte 11.000 bénévoles, accompagne plus de 36.000 personnes et se compose de 558 salariés.


Publié le Mercredi 13 Avril 2016 dans la rubrique Social | Lu 874 fois