Sommaire
Senior Actu

Les orthophonistes soutiennent les propositions de Michèle Delaunay concernant les personnes âgées

La Fédération Nationale des Orthophonistes (FNO) va demander audience à la ministre déléguée en charge des Personnes âgées et de l’autonomie, Michèle Delaunay, pour lui faire connaître les actions qu’elle a entreprises et lui rappeler le rôle de l’intervention orthophonique dans le domaine de la communication et du langage des aînés…


En effet, cette fédération rappelle que nombre de personnes âgées atteintes d’une aphasie, d’une maladie neuro-dégénérative ou plus communément de presbyacousie ont tendance à s’isoler, à présenter des problèmes de communication, à souffrir de troubles psychiques, voire à développer un syndrome dépressif.

Un consensus actuel porte sur l’amélioration significative des comportements, sociaux et de communication, et la diminution des symptômes dépressifs en cas d’intervention orthophonique précoce pour préserver leur autonomie le plus longtemps possible.

La réalisation d’un bilan orthophonique est le préalable à toute intervention orthophonique. Ce bilan s’inscrit dans une démarche globale qui est d’inventorier, de préciser et de décrire les troubles de la communication et du langage afin de poser un diagnostic orthophonique, de contribuer au diagnostic médical et in fine, de proposer un plan de soins.

L’orthophoniste intervient sur la communication et le langage de la personne âgée :

- avec le patient : l’orthophoniste montre par son attitude que lors des échanges, différents moyens de communication peuvent être utilisés : corporels, mimiques, voix, intonations, gestes, pictogrammes, langage…

- avec l’entourage : l’orthophoniste forme les aidants qu’ils soient naturels ou professionnels. Il les rend attentifs à leur façon de s’adresser à la personne âgée en perte de communication, qui doit respecter certains critères. Il les forme à utiliser d’autres moyens de communication (communication augmentative et alternative) qui permettront à la personne âgée de rester un être communiquant et garder ainsi un maximum d’autonomie.

Plus d’informations sur www.fno.fr


Publié le Mercredi 12 Septembre 2012 dans la rubrique Bien-être | Lu 988 fois